Maripier Morin raconte sa scène de sexe avec Alexandre Landry

,

Dans le film La chute de l’empire américain.

Dès aujourd’hui, vous pouvez voir Maripier Morin pour la première fois au grand écran, dans le film La chute de l’empire américain de Denys Arcand. Elle y incarne une escorte de luxe qui croise sur son chemin un livreur qui a mis la main sur un énorme butin illégal.

Dans ce rôle, Maripier Morin a complètement séduit les critiques. Voyez ici ce que les professionnels ont pensé de sa première performance au cinéma.

Rencontrée dans le cadre de la tournée promotionnelle pour ce film, Maripier Morin nous a raconté avec beaucoup d’humour comment une scène osée, tournée avec le comédien Alexandre Landry, lui a donné du fil à retordre.

Elle dit : « La scène de sexe, j’étais terrorisée, je ne voulais pas la faire. Alexandre lui, il a fait plein de scènes de sexe. Il a fait un film qui s’appelle Au temps de la guerre civile. Il faisait un homosexuel là-dedans et il avait plein de scènes hardcores de sexe. Il joue dans Cheval-Serpent, il a fait plein d’affaires… Lui, une scène de sexe, ça ne lui fout rien. Mais moi j’étais paniquée, paniquée, paniquée. Je me demandais c’est quoi les sons qui allaient sortir, comment j’allais faire ça. Alex me regardait et il trouvait ça drôle de me voir angoissée. »

Pendant le tournage, Maripier explique qu’elle ne pouvait pas regarder dans les yeux son partenaire de jeu, au risque d’éclater de rire ou de pleurer.  « La costumière et Alexandre ont eu l’idée de mettre ses lunettes dans le congélateur, pour faire comme s’il avait super chaud et qu’il avait de la brume dans ses lunettes. Quand la scène commençait, que j’étais à genou avec le condom, je le regardais lui et il avait les lunettes bien frostées et je ne voyais pas ses yeux. Ça ajoutait du comique à la scène. »

Le résultat est effectivement plutôt drôle et réussi.

La nouvelle comédienne nous a aussi dit avoir perdu le fil complètement lors de sa première journée de tournage, alors qu’elle regardait en pâmoison Rémy Girard et Pierre Curzi jouer à ses côtés. « Je suis comme sortie de mon corps en me disant « sont bons, sont bons » puis, à un moment donné, il y a eu un gros silence et tout le monde me regarde… c’était mon bout. Denys m’a dit « là Maripier, c’est ta première journée de tournage, je t’ai donné une réplique, ça serait l’fun que tu me la rentres. » »

Le film La chute de l’empire américain est présenté dans 77 salles au Québec, dès ce jeudi 28 juin.

Précisons que lors de cette même rencontre, Maripier Morin nous a aussi parlé de son second mariage « ouvert au public » qu’elle veut en toute simplicité. Voyez ce qu’elle avait à dire à ce sujet ici.

Stéphanie Nolin Littéraire de formation, passionnée du septième art, téléphile, mélomane curieuse, blogueuse culinaire en dilettante, férue de mots et de culture. Après une incursion prolongée dans le monde des communications universitaires, elle peut maintenant dire qu'elle concilie travail et passion en écrivant pour Cinoche.com et Showbizz.net... et elle ne s'en plaint pas du tout.

Aimez-nous sur Facebook

Showbizz.net