Fame : Digne de Broadway

,

Les jeunes vedettes de la comédie musicale Fame sont épatantes!

Serge Postigo a fait un travail exceptionnel avec ses adaptations de Grease, Mary Poppins et Footloose, mais cette fois, le metteur en scène s’est surpassé. Fame est à la hauteur des mégaproductions de Broadway; visuellement spectaculaire, techniquement impressionnant et efficace d’un point de vue narratif.

Il faut dire que le succès de cette production repose, oui, entre les mains du maître d’oeuvre qu’est Postigo, mais aussi entre celles des nombreux artistes qui se succèdent sur scène. L’équipe a, cette fois, décidé d’y aller avec des acteurs, chanteurs et danseurs pour la plupart inconnus du grand public. Leur anonymat est peut-être une béquille à la promotion, mais leur talent est si grand qu’il nous donne envie de les découvrir davantage et de leur faire une place de choix au sein de notre industrie québécoise.

Parmi nos coups de coeur, mentionnons Junbox, un jeune danseur belge de hip-hop, qui a remporté la compétition Belgium Got Talent en 2013. Ses mouvements de danse sont hypnotisants et il possède un charisme si magnétique qu’il est impossible d’en détacher notre regard lorsqu’il se trouve sur scène. Élisabeth Gauthier-Pelletier et Gabrielle Fontaine, qui interprètent respectivement Carmen Diaz et Serena Katz, impressionnent également par leur large éventail de talents. Il faut également mentionner que Marie Denise Pelletier nous offre un des moments les plus mémorables du spectacle. Sa voix, si juste et claire, lui a permis d’obtenir une ovation debout alors que la pièce n’en était qu’à la moitié.

Le décor, qui nous apparaît simpliste au départ, possède une panoplie de particularités techniques, à savoir une plaque tournante, une estrade amovible et des élévateurs qui émergent du plancher. Des images projetées sur la construction au fond de la scène nous transportent dans une collection de lieux; de la salle de bain des filles à Times Square, en passant par la salle de répétition du cours de ballet, la cafétéria puis la ruelle. On ajoute à tout cela quelques effets spéciaux, qui accentuent davantage la spectacularité de l’ensemble. Une envolée lyrique de feuilles blanches m’a donné des frissons!

Évidemment, le spectacle présente beaucoup de personnages et il est difficile de s’attacher à chacun d’eux, mais tout le monde finit par y trouver son compte. Que ce soit dans la triste déchéance de Carmen, dans la quête de perfection d’Iris ou dans l’amour qu’elle croit impossible de Serena, la comédie musicale nous transporte dans des univers variés et fascinants.

Pour avoir vu quelques comédies musicales sur Broadway, je suis en mesure d’affirmer que Fame n’a rien à envier aux géants américains. J’aurais vu ce spectacle sur la 42e ou la 45e rue à New York et j’aurais été amplement satisfaite. Cette production en est une de haut calibre que les friands de comédies musicales ne doivent pas manquer!

Beaucoup de vedettes se sont bousculées au portillon pour assister à la première médiatique du spectacle ce mercredi. Voyez nos photos ici.

Elizabeth Lepage-Boily Cinéphile et télévore depuis qu'elle a appris à faire fonctionner la télécommande, Elizabeth, critique et journaliste depuis dix ans pour le site Cinoche.com, est persuadée qu'elle exerce le plus beau métier du monde. Auteure d'une série de romans jeunesse à succès (intitulée « Maude »), Elizabeth a bien l'intention de se dépasser et de partager ses passions et son amour des mots et des arts avec ses lecteurs, tous médiums confondus.

Aimez-nous sur Facebook

Showbizz.net