Jessie d’Occupation double victime d’agression sexuelle

,

Confidence troublante…

Jessie Nadeau, connue pour sa participation à Occupation double Bali, travaille actuellement à la mise en scène d’une pièce de théâtre dramatique qui la confronte grandement. C’est du moins ce qu’elle a expliqué à La Presse, après une répétition où elle a éclaté en sanglots.

La pièce en question, SARA, met en scène un viol. Jessie s’est confiée à la journaliste de La Presse, expliquant avoir elle-même été victime d’une agression sexuelle. L’agresseur était un homme qu’elle ne connaissait pas. Elle n’a pas osé le dénoncer et n’en a parlé à pratiquement personne.

« Je suis tombée dans une zone très sombre, je devais me retrouver et, pour y arriver, je me disais que je devais être à l’autre bout du monde », explique-t-elle dans La Presse.

Elle ajoute : « On se sent coupable parce qu’on avait bu de l’alcool. On se sent coupable parce qu’on était habillée sexy. Je sais… c’est tellement con. Il ne faudrait pas se sentir coupable…»

L’influenceuse, qui a sa chaîne YouTube, ajoute maintenant sa voix à celles de toutes les femmes qui ont dénoncé dans le mouvement #moiaussi, pour sensibiliser, aider et contribuer à faire changer les mentalités.

Rappelons que la belle jeune femme, qui a récemment changé de look, a maintenant trouvé l’amour auprès de Pascal-Hugo Cantin, lui aussi participation d’OD à Bali. Ensemble, ils partagent plusieurs passions, dont la promotion de saines habitudes de vie et l’alimentation vegan. P-H a récemment répliqué après avoir reçu plusieurs commentaires désobligeants concernant sa perte de poids.

Stéphanie Nolin Littéraire de formation, passionnée du septième art, téléphile, mélomane curieuse, blogueuse culinaire en dilettante, férue de mots et de culture. Après une incursion prolongée dans le monde des communications universitaires, elle peut maintenant dire qu'elle concilie travail et passion en écrivant pour Cinoche.com et Showbizz.net... et elle ne s'en plaint pas du tout.

Aimez-nous sur Facebook

Showbizz.net