Serge Denoncourt s’ouvre sur son syndrome d’Asperger

,

Le metteur en scène a voulu parler de son trouble publiquement lors de son passage aux Échangistes ce lundi.

Serge Denoncourt a été touché par l’ouverture dont a fait preuve Louis T en parlant de son syndrome d’Asperger. L’humoriste a parlé de son trouble du spectre de l’autisme d’abord dans une lettre sensible, drôle et intelligente, publiée sur les réseaux sociaux (lisez-la ici), puis à Tout le monde en parle, de façon très éloquente.

Le juge des Dieux de la danse Serge Denoncourt a senti le besoin de parler publiquement de ce trouble du spectre de l’autisme, qu’il a également. « Quand j’étais petit, […] on ne savait pas trop quoi faire avec ça. Mes parents ont été extraordinaires parce qu’ils ont décidé de ne rien faire, de m’envoyer à l’école et de m’obliger, d’une certaine façon, à socialiser. Ce n’est pas une réussite absolue, mais ça fait ça, je peux te donner un bec… », explique le célèbre metteur en scène aux Échangistes.

« C’est su dans mon cercle [qu’il souffre du syndrome d’Asperger], parce que parfois j’ai de drôles d’agissements. Je sais, par exemple, le nombre de lignes blanches qu’il y a entre le théâtre et chez nous, je compte des briques, je me balance, je sais la mise en place des 15 comédiens alors qu’ils ont de la misère à se souvenir de la leur. Il y a un petit côté Rain Man, mais tout petit. »

Serge Denoncourt mentionne que c’est lors de la première de la troisième saison des Échangistes qu’il a eu envie de s’ouvrir publiquement sur la question alors que Jean-François Breau avait embrassé Louis T, malgré le fait que ce dernier n’aime pas, comme la plupart des gens asperger, se faire toucher. « C’est drôle que le monde trouve que c’est un caprice », précise-t-il, étonné par la perception étroite des gens quant à ce syndrome.

On se rappellera que Serge Denoncourt est reconnu pour ses critiques virulentes et ses interventions bouillonnantes. Il n’avait d’ailleurs pas été avec le dos de la cuillère en parlant de ces 10 émissions à Tout le monde en parle. Il s’était également emporté contre Sophie Durocher de façon mémorable à Déjà dimanche!

Elizabeth Lepage-Boily Cinéphile et télévore depuis qu'elle a appris à faire fonctionner la télécommande, Elizabeth, critique et journaliste depuis dix ans pour le site Cinoche.com, est persuadée qu'elle exerce le plus beau métier du monde. Auteure d'une série de romans jeunesse à succès (intitulée « Maude »), Elizabeth a bien l'intention de se dépasser et de partager ses passions et son amour des mots et des arts avec ses lecteurs, tous médiums confondus.

Aimez-nous sur Facebook

Showbizz.net