Gala Québec Cinéma 2018 : Des zombies et du hockey à l’honneur

,

Le Gala était animé avec brio par Guylaine Tremblay et Édith Cochrane.

Guylaine Tremblay et Édith Cochrane ont confirmé leur talent et leur place à la barre du Gala Québec Cinéma en offrant un duo qui fonctionnait du feu de dieu. Les deux animatrices ont à la fois cajolé et écorché gentiment notre cinéma québécois, en abordant avec beaucoup d’humour certaines controverses de l’année comme la parité et le mouvement #moiaussi. On peut définitivement embaucher ces deux femmes pour l’an prochain.

Au chapitre des victoires, notons celle de Brigitte Poupart qui s’est illustrée comme meilleure actrice de soutien pour le film Les Affamés. Elle a offert des remerciements dignes de ce nom, touchants et inspirants pour toutes les femmes. Théodore Pellerin s’est démarqué comme révélation de l’année pour son rôle percutant dans Chien de garde. Maude Guérin et Christian Bégin ont été récompensés pour leur travail respectif dans Chien de garde et Le problème d’infiltration. Quant au réalisateur Robin Aubert, ce fut sa soirée avec les prix du meilleur film et de la meilleure réalisation pour Les affamés.

Le film Junior majeur a quant à lui causé la surprise en recevant le prix du public, devant Bon Cop Bad Cop 2 et De père en flic 2 notamment.

Le coloré cinéaste André Forcier a été honoré pour l’ensemble de son oeuvre avec l’Iris hommage, entouré de plusieurs complices. Il en a profité pour faire un clin d’oeil à quelques autres sommités du cinéma d’ici, comme Xavier Dolan, Robert Morin et, le plus grand selon lui, Denys Arcand.

Bravo à tous les artisans et artistes d’ici qui font de notre cinéma un art aussi vivant, singulier et captivant.

Voici les nominations et gagnants :

Meilleur film

  • Tuktuq
  • Les affamés (Gagnant)
  • La petite fille qui aimait trop les allumettes  
  • Le problème d’infiltration
  • Les rois mongols
  • Chien de Garde
  • Boost

Meilleure réalisation

  • Luc Picard, Les rois mongols
  • Robert Morin, Le problème d’infiltration
  • Sophie Dupuis, Chien de garde
  • Darren Curtis, Boost
  • Robin Aubert, Les Affamés (Gagnant)

Meilleur scénario

  • Robert Morin, Le problème d’infiltration
  • Sophie Dupuis, Chien de garde
  • Darren Curtis, Boost
  • Gabriel Sabourin, C’est le coeur qui meurt en dernier
  • Nicole Bélanger, Les rois mongols (Gagnante)

Meilleure interprétation – Premier rôle féminin

  • Élise Guilbault, Pour vivre ici
  • Maude Guérin, Chien de garde (Gagnante)
  • Denise Filiatrault, C’est le coeur qui meurt en dernier
  • Mélissa Désormeaux-Poulin, Le Trip à trois
  • Charlotte Aubin, Isla Blanca

Meilleure interprétation – Premier rôle masculin

  • Patrick Huard, Bon Cop Bad Cop 2
  • Jean-Simon Leduc, Chien de garde
  • Joey Klein, We’re Still Together
  • Jesse Camacho, We’re Still Together
  • Christian Bégin, Le problème d’infiltration (Gagnant)

Meilleure interprétation – Second rôle féminin

  • Isabelle Blais, Tadoussac
  • Brigitte Poupart, Les Affamés (Gagnante)
  • Micheline Lanctôt, Les Affamés
  • Karine Vanasse, Et au pire, on se mariera
  • Sandra Dumaresq, Le problème d’infiltration

Meilleure interprétation – Second rôle masculin

  • Anthony Therrien, Charlotte a du fun
  • Robert Morin, Tuktuq
  • Jahmil French, Boost
  • Emmanuel Schwartz, Hochelaga, Terre des Âmes (Gagnant)
  • Guy Thauvette, Le problème d’infiltration

Révélation de l’année

  • Nabil Rajo, Boost
  • Rose-Marie Perreault, Les faux tatouages
  • Théodore Pellerin, Chien de garde (Gagnant)
  • Marine Johnson, La petite fille qui aimait trop les allumettes
  • Romane Denis, Charlotte a du fun

Meilleur film documentaire

  • Sur la lune de Nickel
  • La résurrection d’Hassan (Gagnant)
  • La part du diable
  • Manic
  • Destierros

Prix du public

  • Ballerina
  • Bon Cop Bad Cop 2
  • De père en flic 2
  • Junior Majeur (Gagnant)
  • Le trip à trois

Meilleur court métrage animation

  • Avec ou sans soleil
  • La maison du hérisson
  • Me, Baby & the Alligator
  • La pureté de l’enfance
  • Toutes les poupées ne pleurent pas (Gagnant)

Meilleur court métrage de fiction

  • The Catch
  • Born in the Maelstrom
  • Crème de menthe
  • Lost Paradise Lost
  • Pre-Drink (Gagnant)
Stéphanie Nolin Littéraire de formation, passionnée du septième art, téléphile, mélomane curieuse, blogueuse culinaire en dilettante, férue de mots et de culture. Après une incursion prolongée dans le monde des communications universitaires, elle peut maintenant dire qu'elle concilie travail et passion en écrivant pour Cinoche.com et Showbizz.net... et elle ne s'en plaint pas du tout.

Aimez-nous sur Facebook

Showbizz.net