Luck Mervil blâme les médias

,

Le chanteur a reçu sa sentence mercredi.

Mercredi, au terme d’un procès très médiatisé, l’auteur-compositeur Luck Mervil a été condamné à 6 mois de prison à à pruger dans la communauté pour exploitation sexuelle. L’accusé avait plaidé coupable. Cela signifie donc qu’il pourra purger sa peine dans sa maison.

Évidemment, cette sentence, qualifiée de « bonbon » par plusieurs, est loin d’avoir fait l’unanimité, notamment du côté de la victime qui avait 17 ans au moment des faits.

Voyez les détails du procès ici.

Après la tombée de la sentence, Luck Mervil a publié sur YouTube une vidéo dans laquelle il s’exprime sur le procès. Il commence par offrir de courtes excuses à « la personne qui a porté plainte », avant de s’excuser à sa famille, particulièrement son fils, aux Haïtiens, aux Canadiens, à ses amis, ses confrères artistes et d’autres.

Puis, il entreprend de jeter le blâme sur les médias pour la couverture qui a été faite de cette histoire. Il indique qu’il reviendra prochainement avec une nouvelle vidéo dans laquelle il expliquera « ce [qu’il a pensé] de leur façon d’agir [les médias] et de leur manque de rigueur ». À ce moment dans la vidéo, on ne peut pas dire qu’on sent l’artiste très repentant…

Vous pouvez vous faire une idée par vous-mêmes en regardant la vidéo ci-dessous.

 

Stéphanie Nolin Littéraire de formation, passionnée du septième art, téléphile, mélomane curieuse, blogueuse culinaire en dilettante, férue de mots et de culture. Après une incursion prolongée dans le monde des communications universitaires, elle peut maintenant dire qu'elle concilie travail et passion en écrivant pour Cinoche.com et Showbizz.net... et elle ne s'en plaint pas du tout.

Aimez-nous sur Facebook

Showbizz.net