Anick Lemay raconte les effets dévastateurs de la chimiothérapie

,

La comédienne continue de se raconter dans le magazine Urbania.

La plume d’Anick Lemay est fantastique, incisive, et elle nous fait bien comprendre les affres du cancer qui l’afflige.

Dans un nouveau billet, la comédienne de L’Échappée raconte les effets dévastateurs de la chimiothérapie qu’elle a récemment entreprise.

Si elle pensait franchir cette étape avec facilité, il semble en être autrement, comme en fait foi ce texte publié dans Urbania et qui s’intitule « La machine à l’envers », titre qui fait référence à une chanson de Marie-Pierre Arthur.

« Quand j’ouvre les yeux après ma première sieste, mon lit bouge comme un bateau en pleine tempête et je m’enfonce dans mes innombrables oreillers. »

Elle ajoute plus loin : « Je vais un peu mieux, mais je suis encore sonnée. Je prends mon antivomi, de la cortisone pour fouetter mon corps et je commence les injections qui vont permettre à mes globules blancs de se refaire une santé en prévision de la prochaine chimio. Je peux pas croire qu’on prépare déjà la suivante… »

La comédienne explique aussi qu’elle a décidé de se raser les cheveux préventivement, avant de les voir tomber : « Aujourd’hui est un grand jour! Aujourd’hui, on rase mes cheveux. Pas bon pour le moral de les laisser tomber en touffes disparates, ça a l’air. Alors aujourd’hui, je prends les devants et je prends même un verre de blanc. »

La comédienne demande aussi l’aide du public pour la signature d’une pétition importante, que vous pouvez trouver ici.

Rappelons que l’auteure de L’Échappée, Michelle Allen, a récemment commenté les adaptations qu’elle a dû faire à sa série pour offrir à la comédienne une pause indéterminée.

Lisez le texte complet d’Anick Lemay ici.

Stéphanie Nolin Littéraire de formation, passionnée du septième art, téléphile, mélomane curieuse, blogueuse culinaire en dilettante, férue de mots et de culture. Après une incursion prolongée dans le monde des communications universitaires, elle peut maintenant dire qu'elle concilie travail et passion en écrivant pour Cinoche.com et Showbizz.net... et elle ne s'en plaint pas du tout.

Aimez-nous sur Facebook

Showbizz.net