Nos impressions des chansons des coachs de La voix 6

,

Voici ce que nous avons pensé des pièces composées par les quatre coachs de La voix et l’interprétation qu’en ont faite leur candidat.

Miriam Baghdassarian (équipe Lara Fabian) – « Je veux donner »

Celle qui nous a précédemment impressionnés par sa grande théâtralité était déchaînée en ce dimanche soir de grande finale. Elle a livré avec une énergie contagieuse la pièce composée par sa coach, « Je veux donner ». Malgré une interprétation parfois plaintive, Miriam a tout de même su nous faire danser sur nos divans avec ce refrain entraînant de Lara Fabian.

Nous perdions quelques phrases en raison d’une mauvaise prononciation, mais la jeune femme ne parlait que très peu français au début de cette aventure à La voix, donc on lui pardonne.

« Je veux te donner ma joie
Je veux donner ma chaleur
Je veux donner, tout te donner
Je veux chanter dans ta langue »

Revoyez sa performance ici.

miriam
© La voix

Jonathan Freeman (équipe Éric Lapointe) – « Ouvre-moi »

Si on pardonne facilement à Miriam ses problèmes d’élocution en raison de ses origines, on a dû mal à excuser ceux de Jonathan, originaire de la Côte-Nord. Sa chanson « Ouvre-moi » ressemblait beaucoup aux pièces qu’on retrouve sur les albums du coach Éric Lapointe. Évidemment, puisque c’est lui qui l’a écrit! Peut-être oui, mais l’an dernier, Lapointe avait proposé une chanson pop assez loin de son répertoire à Ludovick Bourgeois, preuve qu’il peut aller ailleurs.

Cela dit, Jonathan a livré une performance des plus respectables. Et, cette voix! Certainement l’une des plus atypiques de la saison et de toutes les saisons avant celle-ci!

« Ouvre-moi
J’me bats contre mes démons à mains nues
Ouvre-moi
La vie me tire dessus

On s’ra aux premières places pour le levée du soleil
La lumière dans nos faces ne s’ra pu jamais pareille »

Revoyez sa performance ici.

jonathan_lavoix
© La voix

Yann Brassard (équipe Alex Nevsky) – « Amanda »

La chanson pop composée par Alex Nevsky faisait comme un gant à Yann Brassard, qui se déhanchait avec frénésie sur la scène. Quelques segments paraissaient plus criés que chantés, ce qui brimait quelque peu notre appréciation globale de l’oeuvre. Reste que le candidat a su démontrer ses aptitudes vocales et a su communiquer au public son énergie contagieuse.

« Amanda
Mon corps crie, mais tu n’entends pas
Amanda
Mon corps crie, mais tu n’entends pas »

Revoyez sa performance ici.

yann_lavoix6
© La voix

Yama Laurent (équipe Garou) – « Un peu de nous »

Yama nous a scié les jambes dès les premières notes, qu’elle a poussées a capella. Nous étions pendus à ses lèvres, tout au long. Chacun des mots, écrits par Garou, a été prononcé avec puissance et sensibilité. Elle n’a presque pas ouvert les yeux de toute son interprétation, mais, qu’à cela ne tienne, elle possède une telle intensité que même les paupières closes, elle sait transmettre l’émotion et nous faire vibrer.

« Un peu de nous
Pour faire de notre histoire
Un rendez-vous qui ramène à l’espoir
Un peu de nous
Peut-être pour un soir
ou pour toujours
J’irai jusqu’au bout pour qu’il reste un peu de nous »

Revoyez sa performance ici.

yama_lavoix6
© La voix

Découvrez ici le candidat préféré de Ludovick Bourgeois, le gagnant de l’an dernier.

Elizabeth Lepage-Boily Cinéphile et télévore depuis qu'elle a appris à faire fonctionner la télécommande, Elizabeth, critique et journaliste depuis dix ans pour le site Cinoche.com, est persuadée qu'elle exerce le plus beau métier du monde. Auteure d'une série de romans jeunesse à succès (intitulée « Maude »), Elizabeth a bien l'intention de se dépasser et de partager ses passions et son amour des mots et des arts avec ses lecteurs, tous médiums confondus.

Aimez-nous sur Facebook

Showbizz.net