La critique montréalaise écorche le nouveau spectacle de Martin Matte

,

Ça fait mal!

L’humoriste Martin Matte n’a pas fait de première médiatique de Eh la la..!, son nouveau spectacle. Par contre, il a invité, semblerait-il, certains journalistes de son choix à la représentation du 25 avril au Théâtre St-Denis.

Mentionnons, au passage, que les billets de ce nouveau spectacle se sont vendus à une vitesse record.

Les réactions à ce nouveau one-man-show, parues cette semaine, sont plus que mitigées.

Raphaël Gendron-Martin du Journal de Montréal ne mâche pas ses mots… Voyez ici quelques extraits de sa critique :

  • « Sa proposition n’atteint malheureusement pas les standards des autres spectacles solos qui sont sortis dans les derniers mois (François Bellefeuille, Laurent Paquin, Katherine Levac, Louis-José Houde) et qui rivalisent de rythme et d’efficacité. »
  • « […] cette nouvelle proposition comique aurait vraiment pu s’appeler Les Beaux Malaises en spectacle tant on a l’impression de regarder trois épisodes de l’émission bout à bout. »
  • « Matte enchaîne avec un numéro sur… Facebook. Eh oui, en 2018. […] Ses observations sur le réseau social le plus populaire de la planète sont malheureusement dépassées et manquent d’originalité. »
  • « Martin Matte lance en début de soirée qu’il a trouvé une bonne idée pour surprendre le public avec son nouveau spectacle : être moyen, les gens s’attendant encore à l’excellence de sa part. Il n’aurait peut-être pas dû appliquer son idée à la lettre. »

Sophie Durocher s’est mise de la partie en appuyant les dires de son collègue : « Clairement, Martin Matte s’assoit sur ses lauriers ». La chroniqueuse mentionne que l’humoriste n’offre que « le minimum syndical » à son fidèle public et que, vu son immense popularité, l’humoriste s’est permis de « tourner les coins ronds ».

Stéphanie Vallet de La Presse a été légèrement plus nuancée, mais titre quand même son texte ainsi : « Eh la la..!: inégal Martin Matte ». « Il a mis la barre bien haut avec Les beaux malaises et est un peu condamné à l’excellence. Dommage que son spectacle ne le sorte pas un peu plus de son personnage, qui lui colle à la peau depuis peut-être un peu trop longtemps maintenant », écrit-elle.

Mentionnons que la chose commune à toutes les critiques est la déception face à un numéro banal sur Facebook.

Est-ce mauvais à ce point? Les commentaires des spectateurs – du vrai monde – sont assez mitigés. Certains remercient les critiques d’avoir traduit leur pensée, alors que d’autres défendent l’humoriste bec et ongles. Il faudra aller voir le spectacle pour se faire sa propre opinion…

Rappelons que, lors de son passage aux Enfants de la télé, Martin Matte a parlé des messages haineux qu’il reçoit en quantité de la part du public depuis qu’il est porte-parole de Maxi.

Elizabeth Lepage-Boily Cinéphile et télévore depuis qu'elle a appris à faire fonctionner la télécommande, Elizabeth, critique et journaliste depuis dix ans pour le site Cinoche.com, est persuadée qu'elle exerce le plus beau métier du monde. Auteure d'une série de romans jeunesse à succès (intitulée « Maude »), Elizabeth a bien l'intention de se dépasser et de partager ses passions et son amour des mots et des arts avec ses lecteurs, tous médiums confondus.

Aimez-nous sur Facebook

Showbizz.net