Aurore 2018 : Voici les pires films et performances au cinéma selon Infoman

,

La comédie Le trip à trois reçoit trois prix.

Ce jeudi avait lieu la 12e cérémonie des Aurore, récompensant le meilleur du pire du cinéma québécois. Les films Innocent et Le trip à trois ont été les oeuvres les plus citées de la soirée, mais Goon 2 a tout de même remporté le trophée le plus « prestigieux », soit celui du meilleur pire film de l’année.

Voici la liste complète des nommés et des gagnants dans chacune des catégories :

Voyez les récipiendaires de l’an dernier ici.

La meilleure pire scène de l’année

  • Le nez cassé sur le bol de toilette dans Innocent
  • Le pipi dans l’urne funéraire dans Innocent
  • La séduction primitive dans De père en flic 2
  • Les pleurs sur le rap dans Le problème d’infiltration
  • Le trip à trois qui finit à deux dans Le trip à trois
  • Le zignage devant le banc des punitions de Goon 2

Le film le plus déprimant de l’année

  • Le problème d’infiltration
  • La petite fille qui aimait trop les allumettes
  • Chien de garde
  • Nous sommes les autres
  • L’autre côté de novembre
  • Miséricorde
  • Tadoussac

Meilleure claque de l’année

  • Marie-Ginette Guay dans Les affamés
  • Émile Proulx-Cloutier dans Nous sommes les autres
  • Jean-Simon Leduc dans Chien de garde
  • Patrick Huard et Marc Beaupré dans Bon Cop Bad Cop 2
  • Michel Côté et Patrice Robitaille dans De père en flic 2

Tête la plus étonnante

  • La boîte à bois de Pieds nus dans l’aube
  • Pu de tête dans Les affamés
  • Le melon d’eau dans Innocent
  • Le grand brûlé et Christian Bégin enrubanné dans Le problème d’infiltration
  • Les masques d’animaux dans Le trip à trois
  • L’homme sans tête dans Nous sommes les autres
letripa3_masques
© Les Films Séville

Meilleur pire caméo

  • Donald Pilon dans De l’autre côté de novembre
  • Brandon Prust, George Parros, Georges Laraque et cie dans Goon 2
  • Claude Poirier dans Bon Cop Bad Cop 2
  • Robert Brouillette dans Les affamés
  • François Pérusse dans Les scènes fortuites
  • Marjo dans Chien de garde
  • Pierre Brassard dans Le trip à trois

Meilleur film pour les cardiaques (dans lequel il ne se passe rien)

  • Tuktuq
  • De l’autre côté de novembre
  • Isla Blanca
  • Pour vivre ici
  • Y’est où le paradis?

Meilleure pire réplique de l’année

  • « Elle a rencontré quelqu’un sur son site de fourrage; Snatchbook » – Emmanuel Bilodeau dans Innocent
  • « J’ai une poulette de viande épicée qui me sort du trou de cul » – Jay Baruchel dans Goon 2
  • « Je vois un vol au vent pis je mouille » – Sonia Vachon dans De père en flic 2
  • « Arrête de frotter tes comptoirs, pis frotte-toi dont le clit à place, ça va te déniaiser » – Bénédicte Décary dans Le trip à trois
  • « On t’amènera jamais à chasse si tu ne sais pas faire la différence entre un chevreuil pis une femme toute nue » – Henri Picard dans Les rois mongols
  • « C’est clair que tu as fini de me scalper le cul pour me remonter la face » – Guy Thauvette dans Le problème d’infiltration

La fausse bonne idée de l’année

  • Du jazz et encore du jazz, Les scènes fortuites
  • Le film en noir et gris foncé, La petite fille qui aimait trop les allumettes 
  • La scène Bollywood, Charlotte a du fun
  • Le lip sync sur « Total eclipse of the heart », Le trip à trois
  • Le générique parlé, Innocent

Prix « liquid paper » : Pire acteur ou actrice de l’année

  • Marc-André Grondin dans Goon 2
  • Louis-José Houde dans De père en flic 2
  • Martin Matte dans Le trip à trois
  • Mariana Mazza dans Bon Cop Bad Cop 2
  • Sophie Nélisse dans Et au pire, on se mariera
  • Toute la distribution d’Innocent
mazza_boncopbadcop2
© Les Films Séville

Marianna Mazza est allée récupérer son trophée des mains de MC Gilles. « Il est plus beau que les 4 Oliviers que je n’ai pas gagnés », a mentionné l’humoriste, égratignant au passage l’Association des professionnels de l’industrie de l’humour qui l’a boudée en 2017.

Pire film de l’année

  • Innocent
  • Le trip à trois
  • Goon 2
  • De père en flic 2
goon2
© Les Films Séville
Elizabeth Lepage-Boily Cinéphile et télévore depuis qu'elle a appris à faire fonctionner la télécommande, Elizabeth, critique et journaliste depuis dix ans pour le site Cinoche.com, est persuadée qu'elle exerce le plus beau métier du monde. Auteure d'une série de romans jeunesse à succès (intitulée « Maude »), Elizabeth a bien l'intention de se dépasser et de partager ses passions et son amour des mots et des arts avec ses lecteurs, tous médiums confondus.

Aimez-nous sur Facebook

Showbizz.net