Les Chefs saison 8 : Toujours aussi succulent!

,

La 8e saison sera diffusée à compter du lundi 16 avril à 20 h.

C’est avec un bonheur renouvelé qu’on accueille la brigade des Chefs, pour une huitième saison de compétition culinaire relevée. En conservant la formule gagnante ramenée l’année dernière et la même équipe à l’animation et à l’évaluation, on s’assure encore de plaire à la masse et rallier un maximum de curieux qui voudront savoir qui des talentueux concurrents l’emportera cette année. L’an dernier, on avait couronné pour la première fois une femme.

>> Découvrez les 12 candidats de cette année ici.

Comme ce fut souvent le cas par le passé, le premier épisode agit comme un véritable traitement-choc sur les candidats. Le rythme est rapide et la tâche immense. On sait aussi que les juges Pasquale Vari, Jean-Luc Boulay et Normand Laprise sont des maîtres dans leur domaine et cela se reflète dans leurs hautes exigences.  Une longe d’agneau en croûte de sel s’avère un ennemi difficile à vaincre dans le premier épisode, tandis qu’un jambon à l’ananas gastronomique n’est pas chose simple par la suite. Après les deux premières heures, des favoris se dessinent déjà, même si l’on sait qu’il n’y a rien de gagné d’avance aux Chefs. Une première cette saison, on a un couple dans la vie qui s’affronte aux fourneaux.

Confiante et joviale, Élyse Marquis mène toujours l’aventure avec aplomb. Elle s’avère être encore le meilleur choix pour tenir les rênes de cette compétition. À ses côtés, le mentor Daniel Vézina se fait plus présent. On le voit notamment présenter et mettre à l’honneur tous les produits proposés pour les défis, puis on le voit aussi échanger avec les concurrents tout juste après la grande épreuve pour en décortiquer les étapes, les erreurs et calmer le jeu. Ces changements apportés à la formule originale sont les bienvenus. Quant aux juges, ils réussissent toujours à nous transmettre leurs connaissances avec passion et bonhommie.

Avec Les Chefs, ICI Radio-Canada s’assure d’attirer un public certain chaque semaine. La formule est bonne, l’exécution réussie et le résultat succulent. Pourquoi s’en priver? Si seulement on pouvait aussi goûter aux plats dans notre salon…

Stéphanie Nolin Littéraire de formation, passionnée du septième art, téléphile, mélomane curieuse, blogueuse culinaire en dilettante, férue de mots et de culture. Après une incursion prolongée dans le monde des communications universitaires, elle peut maintenant dire qu'elle concilie travail et passion en écrivant pour Cinoche.com et Showbizz.net... et elle ne s'en plaint pas du tout.

Aimez-nous sur Facebook

Showbizz.net