Mariana Mazza refuse de s’excuser et réprimande ses abonnés Facebook

,

L’humoriste n’entendait plus à rire jeudi soir.

Ce jeudi, Mariana Mazza a publié sur les réseaux sociaux une blague qui est loin d’avoir fait l’unanimité auprès de ses abonnés sur les réseaux sociaux. Ils ont été nombreux à décrier le contenu de cette blague jugée « grossophobe », indiquant que l’humoriste avait dépassé les bornes.  La publication originale a depuis été supprimée.

Mariana Mazza a ensuite publié un autre message dans lequel elle répond avec colère et déception à ses abonnés. Elle s’y dit navrée que les gens prennent tout au premier degré et estime que les commentaires ont été démesurés à l’égard de sa publication précédente. Elle écrit :

« J’ai retiré mon dernier post car les commentaires à l’egard de ma blague etaient démesurés.
Je ne m’excuserai pas , car je n’insultais pas les personnes ayant un certain poids.
Je faisais une blague.
Grossophobe?
Et lala…
Dorenavant, je ne ferai plus de blagues sur mon facebook.
C’est terminé.
Je suis le genre de personne qui rie de mon poids et de mes caracteristiques.
Je ferai des conferences sur le courage, la confiance en soi et l’art d’arrêter de donner du contenu au Journal de Montreal.
Je trouve ça tellement mais tellement dommage de ne plus pouvoir faire de blagues sur ma propre page Facebook sans que les gens prennent tout au premier degré.
Je garderai mes blagues pour mes spectacles ! […]
Ps : Cette page sera dorenavant utilisée pour de la promotion. »

La publication complète est disponible ci-dessous.

La jeune femme est actuellement en voyage avant de reprendre sa tournée de spectacles dans la tournée « Femme ta gueule ». Voyez notre critique ici.

Stéphanie Nolin Littéraire de formation, passionnée du septième art, téléphile, mélomane curieuse, blogueuse culinaire en dilettante, férue de mots et de culture. Après une incursion prolongée dans le monde des communications universitaires, elle peut maintenant dire qu'elle concilie travail et passion en écrivant pour Cinoche.com et Showbizz.net... et elle ne s'en plaint pas du tout.

Aimez-nous sur Facebook

Showbizz.net