Ces 10 séries québécoises nous ont fortement ébranlés

,

Nous avons été marqués par ces séries québécoises qui ont osé aborder des sujets délicats et tabous.

Crime organisé, prostitution, gangs de rue, alcool au volant, paraplégie, viol; les auteurs québécois n’ont jamais hésité au fil des ans à nous proposer des thématiques lourdes et épineuses dans nos séries.

Fugueuse génère actuellement beaucoup de discussions dans les salons et sur la place publique. Rappelons que le dernier épisode de la série sera diffusé ce lundi. Lisez notre critique ici.

Plusieurs autres productions ont eu le même effet dans le passé. On se souviendra de l’impact qu’avait eu le projet Deux frères à la fin des années 90, puis celui de Feux à l’automne 2016.

On se rappellera longtemps de ce plan-séquence du réalisateur Podz alors que ses policiers de 19-2 tentaient de neutraliser un tireur fou dans une école, puis de la finale déchirante de Minuit, le soir, qui nous avait renversés.

Certaines séries dont on parle moins souvent, comme Tag, qui dépeignait la tension qui régnait entre de jeunes délinquants faisant partie d’un gang de rue, et Mon meilleur ami, qui racontait l’histoire d’un homme ordinaire qui perd l’usage de ses jambes après un accident d’escalade, ont aussi marqué l’imaginaire collectif.

Découvrez les 10 séries qui nous ont chamboulés ci-dessous :

Elizabeth Lepage-Boily Cinéphile et télévore depuis qu'elle a appris à faire fonctionner la télécommande, Elizabeth, critique et journaliste depuis dix ans pour le site Cinoche.com, est persuadée qu'elle exerce le plus beau métier du monde. Auteure d'une série de romans jeunesse à succès (intitulée « Maude »), Elizabeth a bien l'intention de se dépasser et de partager ses passions et son amour des mots et des arts avec ses lecteurs, tous médiums confondus.

Aimez-nous sur Facebook

Showbizz.net