Isabelle Boulay enveloppe la Salle Albert-Rousseau d’amour et de rêves

,

L’interprète était de passage dans la Vieille-Capitale dans le cadre de sa tournée En vérité.

Isabelle Boulay dit vouloir faire rêver son public à travers sa musique. La chanteuse a pleinement accompli sa mission ce mercredi soir à la Salle Albert-Rousseau de Québec, alors que les spectateurs se sont laissés valser sur les paroles de ses intemporelles ballades.

Installée sur une plateforme afin d’être à la même hauteur que ses musiciens (rappelons que la chanteuse ne mesure que 5’0″), Boulay s’entretient avec la foule à de nombreuses reprises, notamment pour raconter l’origine des pièces qu’elle interprète. L’artiste, généreuse et chaleureuse, réserve une place importante à ses collaborateurs dans son spectacle. Elle mentionne souvent le nom des compositeurs et des auteurs de ses chansons, une chose qu’on a trouvé remarquable.

Le public a d’ailleurs été étonné d’apprendre qu’Alex Nevsky, Coeur de pirate et Carla Bruni avaient collaboré à l’écriture de l’un ou l’autre des titres qui figurent sur son nouvel album. Mentionnons que nous avons eu un coup de coeur pour la chanson « Nashville », composée par Béatrice Martin. La pièce « Le garçon triste », issue du lyrisme de Bruni, s’avère aussi un incontournable de son plus nouvel opus. Vous pouvez d’ailleurs découvrir le vidéoclip de la chanson, mettant en vedette le jeune acteur Lou-Pascal Tremblay, ici.

« Il est comme une promesse; Il est comme un vacarme
Il est mon naufragé; Il est ma seule tendresse »

En plus des nombreuses pièces tirées de son dernier album En vérité, Isabelle Boulay a fouillé dans ses souvenirs afin d’offrir quelques classiques de son répertoire à ses fans. Nous avons entre autres eu droit à « Parle-moi », « Je t’oublierai » et « Entre Matane et Baton rouge », trois grands succès de l’artiste. La chanteuse a également proposé quelques reprises, dont « Les mains d’or » de Bernard Lavilliers et « Si tu me payes un verre » de Serge Reggiani. Elle a aussi osé sortir de son registre habituel afin de nous présenter sa version bien personnelle de « Still Loving You » du groupe hard rock Scorpions. Un des bons moments du spectacle!

Isabelle Boulay possède une voix chaude d’une intensité incomparable. Il est facile pour le public de se laisser bercer par elle. La chanteuse s’adresse aux spectateurs comme à des amis et leur permet d’avoir accès à la femme derrière la légende. Elle fait rêver son public et l’enveloppe d’amour; du Isabelle Boulay comme on l’aime!

Elizabeth Lepage-Boily Cinéphile et télévore depuis qu'elle a appris à faire fonctionner la télécommande, Elizabeth, critique et journaliste depuis dix ans pour le site Cinoche.com, est persuadée qu'elle exerce le plus beau métier du monde. Auteure d'une série de romans jeunesse à succès (intitulée « Maude »), Elizabeth a bien l'intention de se dépasser et de partager ses passions et son amour des mots et des arts avec ses lecteurs, tous médiums confondus.

Aimez-nous sur Facebook

Showbizz.net