Cotes d’écoute : Danser pour gagner atteint-il un point de non-retour?

,

Les cotes d’écoute ont chuté sous la barre des 150 000 téléspectateurs.

Depuis le début de la diffusion de Danser pour gagner au mois de janvier dernier, les cotes d’écoute ne cessent de diminuer de façon dramatique. Ayant d’abord attiré plus d’un demi-million de curieux, l’émission de danse a rejoint ce mercredi seulement 144 000 personnes. Il nous est impossible de ne pas nous questionner à savoir s’il s’agit d’un point de non-retour pour cette adaptation québécoise d’America’s Best Dance Crew.

Les téléspectateurs ont souligné à plusieurs reprises qu’ils n’appréciaient pas les juges de l’émission, notamment Denis Bouchard qui ne fait pas l’unanimité. Mentionnons quand même que les performances des danseurs sont particulièrement appréciées des téléspectateurs. C’est plutôt tout ce qui entoure les chorégraphies qui dérangent.

Nous nous sommes aussi récemment entretenus avec un danseur d’expérience qui avait son opinion concernant l’insuccès de cette émission.

Rappelons que Danser pour gagner devait être diffusé le jeudi soir, mais, comme Julie Snyder ne voulait pas affronter Véronique Cloutier et Maripier Morin, elle a choisi de déplacer son émission au mercredi. Un changement qui ne lui aura pourtant pas épargné le naufrage.

La juge Kim Gingras sera de passage sur le plateau de Tout le monde en parle ce dimanche. Reste à voir si elle saura défendre le projet de façon suffisamment convaincante pour redorer son image et peut-être, éventuellement, améliorer ses cotes d’écoute…

Elizabeth Lepage-Boily Cinéphile et télévore depuis qu'elle a appris à faire fonctionner la télécommande, Elizabeth, critique et journaliste depuis dix ans pour le site Cinoche.com, est persuadée qu'elle exerce le plus beau métier du monde. Auteure d'une série de romans jeunesse à succès (intitulée « Maude »), Elizabeth a bien l'intention de se dépasser et de partager ses passions et son amour des mots et des arts avec ses lecteurs, tous médiums confondus.

Aimez-nous sur Facebook

Showbizz.net