Ludivine Reding nous parle de ses scènes de nudité dans Fugueuse et bien plus

,

Nous avons eu la chance de nous entretenir avec l’adorable actrice principale de la série de l’heure.

La série Fugueuse fait parler d’elle sur toutes les tribunes, notamment en raison de son actrice principale, Ludivine Reding, qui offre une performance remarquable dans le rôle d’une adolescente entraînée dans l’univers de la prostitution.

Découvrez-en plus sur cette actrice aux multiples facettes ici.

Dans le cadre du lancement de la nouvelle série jeunesse La dérape du Club illico (apprenez-en plus sur cette série ici), nous avons eu la chance de discuter avec cette brillante comédienne d’à peine 21 ans.

Les scènes de nudité ont fait réagir certaines personnes, principalement en début de parcours. Nous avions envie de connaître l’opinion de la jeune femme sur la question. « On ne peut pas parler d’un sujet comme ça et ne rien montrer. Ce serait hypocrite », explique d’emblée la comédienne.

« La scène de nudité qui a le plus choqué ce n’est même pas celle du viol collectif, c’est celle où Fanny est dans son lit, nue avec Fred. On ne voit même pas la scène de sexe avant. C’est juste après, elle a les seins nus. Dans la vraie vie, tu ne te caches pas quand tu es avec ton chum et tu ne peux pas faire une série réaliste comme ça en cachant ce genre de choses. Il faut comprendre aussi qui est Fanny. C’est une fille qui est sexuée, à l’aise avec son corps. Ce ne sont pas des scènes vulgaires. C’est juste une paire de seins. »

L’actrice, qui dit avoir reçu beaucoup de témoignages de jeunes filles qui se sont reconnues à travers Fanny, souligne qu’elle n’est pas embarrassée face à cette nudité explicite. « Je suis quelqu’un de très terre à terre et je sais faire la part des choses. Quand les gens viennent me parler, je ne pense pas au fait qu’ils m’ont vu nue. Je n’éprouve pas de malaise. »

Parmi les passages qui ont été les plus difficiles à jouer, Ludivine Reding mentionne cette horrible scène du viol collectif. « Les gens pensent que ç’a été difficile dans le sens que j’étais stressée, mais non, zéro. C’est davantage après. On a tourné la scène, ça s’est super bien passé, j’étais à l’aise, mais c’est le deux secondes après : moi, toute seule, qui entre dans une pièce et qui se repasse ce que je viens de vivre. Je me mettais dans la peau des jeunes filles qui le vivaient pour vrai et c’est ça qui me faisait de la peine. Cinq minutes après, c’était passé et c’est ça qu’il faut faire parce qu’il ne fallait pas que ça me hante. »

La jeune femme précise également qu’une autre scène l’a marquée. « À la fin de l’épisode 5, quand Fanny fait son premier client, elle appelle sa grand-mère. Personnellement, cette scène m’a chamboulée quand j’ai lu le scénario. Je pleurais dans mon salon. Je trouvais ça tellement bien écrit, tellement beau. Je voulais vraiment le rendre comme je l’avais lu. » On peut certainement dire : mission accomplie!

Comme bien des téléspectateurs l’ont souligné sur les réseaux sociaux, Ludivine Reding croit que la série devrait être présentée dans les écoles. « Il faut que tu connaisses ta classe par contre. Ce n’est peut-être pas tous les jeunes de 12 ans qui sont capables de voir ça, mais je pense qu’il faut sensibiliser les jeunes. »

La comédienne, qui est maintenant porte-parole pour l’organisme Enfant-retour, mentionne avoir entretenu une relation exceptionnelle avec Jean-François Ruel, l’interprète de Damien. « On avait tellement de fun! » s’exclame-t-elle, visiblement emballée par ce projet, fière du résultat et réjouie par la réaction du public.

Il ne reste plus que quatre épisodes à cette fantastique série écrite par Michelle Allen. Voyez la bande-annonce de l’épisode 7, qui sera diffusé le lundi 19 février prochain, ici.

Elizabeth Lepage-Boily Cinéphile et télévore depuis qu'elle a appris à faire fonctionner la télécommande, Elizabeth, critique et journaliste depuis dix ans pour le site Cinoche.com, est persuadée qu'elle exerce le plus beau métier du monde. Auteure d'une série de romans jeunesse à succès (intitulée « Maude »), Elizabeth a bien l'intention de se dépasser et de partager ses passions et son amour des mots et des arts avec ses lecteurs, tous médiums confondus.

Aimez-nous sur Facebook

Showbizz.net