Denis Bouchard ne fait pas l’unanimité comme juge à Danser pour gagner

,

La compétition de danse en direct peine à séduire les téléspectateurs.

La semaine dernière, nous indiquions que les cotes d’écoute de la compétition Danser pour gagner, produite par Julie Snyder, avaient dégringolé à la deuxième semaine de diffusion.

On se questionnait notamment sur le pourquoi de cette chute drastique, alors que le talent des compétiteurs est évident.

Vous avez été nombreux à commenter sur nos plateformes à cet effet et il semble y avoir consensus sur une raison en particulier : les juges de la compétition ne font pas l’unanimité.

Plus particulièrement, Denis Bouchard récolte de sévères critiques des téléspectateurs qui ne le trouvent pas à sa place.

On se rappellera que Denis Bouchard a été engagé en premier lieu pour évaluer la créativité de la mise en scène des équipes et des émotions qui s’y dégagent. C’est d’ailleurs ce qu’il fait. Pourtant, cela semble irriter les téléspectateurs qui trouvent que Bouchard s’attarde trop à des détails et trop peu au talent et aux chorégraphies elles-mêmes. Le fait de le cantonner dans l’évaluation d’un élément aussi précis était-il une erreur?

De leur côté, Laurence Nerbonne et Kim Gingras sont loin d’obtenir autant de critiques négatives, bien qu’elles ne s’attirent pas plus l’assentiment général. La première a été choisie pour incarner la direction artistique alliée à la musique tandis que la seconde est une sommité dans le monde de la danse. Elle a donc l’oeil technique pour juger les troupes et repérer le potentiel des danseurs.

Quant à l’animateur Olivier Dion, le public indique qu’il ne soulève pas suffisamment l’engouement et l’adhésion. Pas une tâche simple en soi…

Qu’en pensez-vous : est-ce que le tir peut encore être corrigé pour Danser pour gagner?

Rappelons que Julie Snyder a récemment décidé de s’excuser personnellement auprès de certains spectateurs qui avaient été exclus du premier direct.

Stéphanie Nolin Littéraire de formation, passionnée du septième art, téléphile, mélomane curieuse, blogueuse culinaire en dilettante, férue de mots et de culture. Après une incursion prolongée dans le monde des communications universitaires, elle peut maintenant dire qu'elle concilie travail et passion en écrivant pour Cinoche.com et Showbizz.net... et elle ne s'en plaint pas du tout.

Aimez-nous sur Facebook

Showbizz.net