Fugueuse bouleverse ses téléspectateurs avec une scène-choc

,

Une scène terriblement difficile à regarder…

Note : Si vous n’avez pas encore vu l’épisode de ce lundi 29 janvier de Fugueuse, il serait préférable de cesser votre lecture maintenant. Le texte ci-dessous aborde des éléments importants de l’intrigue.

Ce lundi, on vous expliquait que le personnage de Fanny, personnifiée par l’excellente Ludivine Reding, allait franchir un point de non-retour dans la série Fugueuse.

Pourtant, nous étions loin de nous douter du moment troublant qui allait nous être présenté.

En guise de conclusion de l’épisode du lundi 29 janvier, Fugueuse nous a livré une scène de viol collectif dont on n’est pas prêt de se remettre. Parions qu’il y a de nombreux parents qui n’ont pas fermé les yeux de la nuit… J’en suis.

La pauvre Fanny s’est tranquillement fait prendre dans les griffes d’une gang sans pitié qui ne souhaite qu’exploiter son corps. Droguée et laissée en plan par celui qu’elle croit être son amoureux, la jeune femme s’est fait violer par Carlo et d’autres hommes qui se trouvaient dans l’appartement, tout cela sous la caméra de Natacha. Évidemment, tout ceci servira à la faire chanter plus tard.

Vous avez été nombreux à réagir sur les réseaux sociaux, vous disant bouleversés par ces scènes dures qui reflètent pourtant une triste réalité.

Sur la page Facebook de l’émission, on a cru bon d’expliquer ce choix narratif : « Nous sommes conscients que l’épisode vu ce soir a été difficile à regarder. Le viol collectif que vous avez vu s’inscrit dans le processus de désensibilisation au sexe orchestré par ce type de réseaux et aura des répercussions sur la vie de Fanny qui en sera changée à jamais. Elle est maintenant piégée. »

La série Fugueuse va très loin pour nous sensibiliser et elle le fait très bien. Nous avons hâte (et peur) de voir la suite.

Notre critique est disponible ici.

Pour les adeptes, le prochain épisode est déjà disponible sur tva.ca.

Stéphanie Nolin Littéraire de formation, passionnée du septième art, téléphile, mélomane curieuse, blogueuse culinaire en dilettante, férue de mots et de culture. Après une incursion prolongée dans le monde des communications universitaires, elle peut maintenant dire qu'elle concilie travail et passion en écrivant pour Cinoche.com et Showbizz.net... et elle ne s'en plaint pas du tout.

Aimez-nous sur Facebook

Showbizz.net