Danser pour gagner a maintenant son trio de juges

,

L’émission présentée par Julie Snyder sera en ondes à V Télé dès le jeudi 25 janvier à 19 h 30.

À quelques semaines du début de sa diffusion en direct à V, l’émission Danser pour gagner, une production de Julie Snyder, a maintenant son trio de juges.

On avait précédemment annoncé que la danseuse professionnelle Kim Gingras serait l’une des juges. C’est finalement le comédien et metteur en scène Denis Bouchard et l’artiste multidisciplinaire Laurence Nerbonne qui se joindront à elle.

Rappelons que l’émission sera animée par Olivier Dion, qui fait déjà un tabac en France. Celui-ci fait d’ailleurs partie de notre top des artistes dont vous entendrez beaucoup parler en 2018. Nicolas Bégin se chargera quant à lui de la direction artistique de l’émission et des chorégraphies.

Julie Snyder a eu du pif en 2017 en ramenant Occupation double avec un animateur et des participants colorés. Nous lui souhaitons le même succès avec sa compétition de danse en direct.

Voici le concept précis de l’émission : Chaque semaine, les danseurs repousseront les limites de leur créativité. En quelques heures de répétitions seulement, ils devront créer une chorégraphie spécialement pour l’émission en respectant une thématique ou un défi spécifique. Les téléspectateurs pourront voter toute la semaine pour leur équipe préférée et les deux groupes ayant obtenu le moins de votes feront face à l’élimination lors du gala du jeudi. Suite à leur prestation, les juges devront alors éliminer l’une des deux équipes. L’adaptation québécoise d’America’s Best Dance Crew, qui en est à sa 8e saison aux États-Unis, permettra de mettre en lumière le talent des chorégraphes et danseurs d’ici qui cherchent à repousser les limites de leur art, et ce, dans tous les styles de danse urbaine.

Stéphanie Nolin Littéraire de formation, passionnée du septième art, téléphile, mélomane curieuse, blogueuse culinaire en dilettante, férue de mots et de culture. Après une incursion prolongée dans le monde des communications universitaires, elle peut maintenant dire qu'elle concilie travail et passion en écrivant pour Cinoche.com et Showbizz.net... et elle ne s'en plaint pas du tout.

Aimez-nous sur Facebook

Showbizz.net