Catherine-Anne Toupin s’est inspirée de Marie d’Unité 9 pour créer sa pièce

,

L’actrice et auteure était de passage sur le plateau de Tout le monde en parle ce dimanche.

Catherine-Anne Toupin a raconté la genèse de sa nouvelle pièce de théâtre, intitulée La meute, dimanche à Tout le monde en parle et nous avons été particulièrement surpris d’apprendre les détails de celle-ci.

Toupin a expliqué que l’idée de cette pièce sur la violence lui était venue il y a quelques années sur le plateau d’Unité 9.

« Il y a à peu près deux ans, dans Unité 9, il y a notre belle Danielle Trottier, notre auteure, qui avait proposé une trame dramatique pour le personnage de Marie Lamontagne. Après avoir vécu les pires sévices, après avoir été victime de plein de choses, pour la première fois, après trois ans, Marie Lamontagne laissait aller sa colère, laissait aller sa violence. Et, il y a eu une espèce de réaction de la part des spectateurs, de tout le monde, qui ont rejeté cette proposition-là. Ils n’ont pas aimé voir Marie Lamontagne laisser aller sa frustration et sa colère. Et moi je me suis dit : « oh la la que c’est intéressant ». »

On se rappellera qu’effectivement, en 2015, nous-mêmes avions été ébranlés par le changement de cap drastique du personnage de Guylaine Tremblay. Puis, il y a eu cette finale au printemps suivant qui a déplu à bien des téléspectateurs.

« Je pense la violence chez les femmes, c’est encore quelque chose de tabou », poursuit Catherine-Anne Toupin. « Particulièrement dans la fiction, les personnages féminins sont souvent des victimes ou le soutien d’un homme ou le côté plus maternant. Alors, c’est l’fun de pouvoir voir une femme faire complètement autre chose. »

Le résumé de la nouvelle pièce de Catherine-Anne Toupin se lit ainsi :

À 40 ans, Sophie perd son emploi dans des circonstances troubles. Confuse et blessée, elle décide de fuir la réalité et atterrit dans un gîte du passant à des centaines de kilomètres de chez elle. Elle y est accueillie par Martin, qui occupe les lieux avec sa tante, propriétaire de la maison de campagne. Au fil de soirées bien arrosées, les langues se délient et une troublante complicité se profile entre l’homme et la voyageuse…  Et si la présence de Sophie dans ce bled perdu n’était pas si fortuite?

Vous pouvez vous procurer des billets ici.

Elizabeth Lepage-Boily Cinéphile et télévore depuis qu'elle a appris à faire fonctionner la télécommande, Elizabeth, critique et journaliste depuis neuf ans pour le site Cinoche.com, est persuadée qu'elle exerce le plus beau métier du monde. Auteure d'une série de romans jeunesse à succès (intitulée « Maude »), Elizabeth a bien l'intention de se dépasser et de partager ses passions et son amour des mots et des arts avec ses lecteurs, tous médiums confondus.