Le personnage de Geneviève Allaire reviendra-t-il dans District 31? On a la réponse!

,

L’auteur répond à la question qu’on se posait.

Si vous êtes comme nous, vous vous êtes sûrement demandé cette semaine si le personnage de Geneviève Allaire, personnifié par Christine Beaulieu, continuera d’apparaître dans District 31, malgré le retour d’Isabelle Roy (Hélène Bourgeois-Leclerc). Rappelons que Christine Beaulieu avait été appelée en renfort, pour remplacer Hélène Bourgeois-Leclerc qui devait s’absenter temporairement pour une tournée du spectacle Demain matin, Montréal m’attend.

L’épisode de lundi laissait entendre que la nouvelle sergent-détective aux crimes sexuels et délits familiaux avait complété son mandat au district 31 et quittait. On a depuis évoqué le fait qu’elle est partie en voyage.

Depuis son arrivée, ce personnage frondeur et sexy a su conquérir le public de la quotidienne, créer quelques remous avec ses comportements provocateurs et séduire l’unique Poupou (Sébastien Delorme). Pour toutes ces raisons, on souhaiterait continuer à la voir dans notre série préférée.

L’auteur de District 31, Luc Dionne, a accepté de répondre à nos questions à ce sujet. Voici ce qu’il avait à dire sur le fait de revoir Geneviève Allaire au district : « J’espère bien. C’est une bonne comédienne. La situation avec Christine Beaulieu, c’est qu’elle a soudainement fait quelque chose qui est extraordinaire et que tout le monde veut voir, alors c’est vraiment une question d’horaire, parce qu’avec sa pièce J’aime hydro, elle fait la tournée partout au Québec. On a été chanceux, on l’a eue dans des dates où elle était disponible. Mais je ne dis pas non. C’est quelqu’un que j’ai bien aimé et c’est un personnage que j’aime beaucoup. Il faut faire avec son horaire, c’est un petit peu compliqué, mais c’est une belle complication parce que sa pièce marche super fort ».

Précisons que Christine Beaulieu a remporté récemment le convoité prix Michel-Tremblay, pour le meilleur texte créé à la scène en 2016-2017, pour cette pièce documentaire J’aime hydro.

Il ajoute : « Elle reviendra dans quelques séquences, la semaine prochaine, mais après c’est sûr qu’on sera un bon bout sans la voir parce qu’elle est en pleine tournée et n’a aucune disponibilité. » Voilà une nouvelle qui risque d’en peiner plusieurs.

Nous avons aussi demandé à M. Dionne comment il avait réagi aux reproches de certains téléspectateurs qui ont senti qu’on banalisait le harcèlement sexuel avec ce personnage un peu entreprenant : « On a eu tendance à le voir comme un rapport homme-femme. Moi s’il y a un reproche que les policiers me font dans la vraie vie, c’est qu’ils trouvent que j’ai des policiers bien gentils. Ils sont bien plus joueurs de tours que moi je le montre. C’est une question d’esprit d’équipe. Avant d’être une femme, avant d’être un homme, ils sont d’abord des enquêteurs dans la série. Avant tout, ce personnage c’était plus ça : une police fonceuse. »

Stéphanie Nolin Littéraire de formation, passionnée du septième art, téléphile, mélomane curieuse, blogueuse culinaire en dilettante, férue de mots et de culture. Après une incursion prolongée dans le monde des communications universitaires, elle peut maintenant dire qu'elle concilie travail et passion en écrivant pour Cinoche.com et Showbizz.net... et elle ne s'en plaint pas du tout.