Une scène d’une violence inouïe bouleverse dans Unité 9

,

La finale de saison, avant les fêtes, n’aura certainement laissé personne indemne.

Note : Si vous n’avez pas encore vu l’épisode du mardi 28 novembre 2017, il serait préférable de cesser votre lecture maintenant. Des éléments importants de l’intrigue sont évoqués ci-dessous.

Unité 9 a frappé dans le mille pour sa finale de saison en abordant le sujet délicat du viol dans une scène crève-coeur qui en a bouleversé plus d’un ce mardi.

En effet, Jeanne Biron, qui croyait se rendre chez son frère repenti (Hubert Proulx) pour passer du bon temps en famille, a finalement été prise au piège dans une sordide histoire de drogue dans laquelle elle a dû servir de mule. De plus, les motards qui menacent la vie de son frère en ont profité pour abuser d’elle dans un segment d’une rare violence, difficile à accepter.

Au fil des saisons, nous avons appris à aimer le personnage en évolution de Jeanne Biron, interprété avec brio par Ève Landry. La voir ainsi souffrir a été pratiquement intolérable pour plusieurs téléspectateurs qui l’ont ensuite mentionné sur les réseaux sociaux. L’auteure, Danielle Trottier, a indiqué en retour : « Unité 9 plonge au coeur de la prison des femmes. J’ai attendu 6 ans et demi pour vous parler de cette réalité… Je ne voulais pas vous brusquer… Mais ça fait partie de l’histoire… ».

Il n’est pas mauvais de montrer ainsi ces réalités qui peuvent choquer, si ce n’est que pour sensibiliser. L’auteure de cette série n’a jamais eu peur d’aborder des sujets délicats, voire tabous, mais il est vrai que cette scène de viol collectif en était une particulièrement éprouvante. Bravo aux comédiens qui l’ont livrée avec la plus grande justesse, particulièrement Ève Landry.

Il faut dire que l’épisode en entier fut troublant, alors que nous avons aussi assisté à l’arrivée d’une nouvelle détenue à Lietteville, Eyota Standing Bear, une femme complètement meurtrie par la vie. Celle-ci, interprétée par Natasha Kanape Fontaine, a fait l’effet d’une bombe chez les IPL qui ont été ébranlées par l’état lamentable dans lequel elle se trouvait. Impossible de rester de marbre en apercevant ses blessures corporelles et ses tatouages significatifs. Intense!

Nous avons hâte d’en apprendre plus sur ce nouveau personnage et les autres qui arriveront après les fêtes.

Stéphanie Nolin Littéraire de formation, passionnée du septième art, téléphile, mélomane curieuse, blogueuse culinaire en dilettante, férue de mots et de culture. Après une incursion prolongée dans le monde des communications universitaires, elle peut maintenant dire qu'elle concilie travail et passion en écrivant pour Cinoche.com et Showbizz.net... et elle ne s'en plaint pas du tout.