Occupation Double : Une nuit de l’amour qui tourne très mal pour Joanie

,

Sa nuit avec Sansdrick ne s’est pas déroulée exactement comme la belle blonde l’avait espéré.

Joanie était très nerveuse de se retrouver seule à seule avec son coup de coeur numéro un, Sansdrick, dans un lit pendant douze heures.

L’entrepreneur en design avouait en début d’émission avoir fait un pacte avec sa mère qu’il ne coucherait pas avec une fille devant les caméras. Oups!

Après s’être retenus pendant quelques heures, les deux candidats ont finalement succombé à la pression et sont passés à l’acte. « Rendu là ma gêne était partie, puis j’étais comme : c’est ça pis c’est ça et je l’assume », précise Joanie.

C’est après que les choses se sont gâtées. « Puis après, disons que nos opinions divergeaient. Lui ce n’est pas quelqu’un qui va aimer ça prendre son temps, autant que moi », explique la jolie blonde.

Joanie a quitté la maison de l’amour pour aller se doucher et quand elle est revenue dans la chambre, son prétendant dormait à poings fermés. Elle a alors été particulièrement insultée. « On ne voit pas la sexualité de la même façon, aucunement. Je pense que c’est clair », a déclaré, courroucée, la diplômée en psychologie. « Je me sens trahie. Je sens que tu as brisé ma confiance », a-t-elle ajouté.

La jeune femme a donc quitté la chambre puis est retournée dormir dans son lit. De retour dans ses appartements, elle a raconté sa déception à ses colocataires. « J’ai couché avec et là il me dort dans la face. Ark, je suis turn off à un point là. Honnêtement, c’est pour ça que dans la vie je baise le monde et après je sais si je peux être avec ou pas », raconte-t-elle.

« Tu m’écoeures depuis des mois avec tes esti de feeling et c’est ça que tu me montres au lit », s’est-elle écriée, outrée.

La candidate en est même venue à regretter d’avoir laissé partir Philippe la veille. « Je sais qu’avec Philippe j’aurais été un trésor. »

Rappelons que Philippe a eu des rapprochements avec Karine, qui a été éliminée en même temps que lui, dans la maison des exclus. Parions qu’il ne pensait déjà plus à la belle Joanie…

Elizabeth Lepage-Boily Cinéphile et télévore depuis qu'elle a appris à faire fonctionner la télécommande, Elizabeth, critique et journaliste depuis neuf ans pour le site Cinoche.com, est persuadée qu'elle exerce le plus beau métier du monde. Auteure d'une série de romans jeunesse à succès (intitulée « Maude »), Elizabeth a bien l'intention de se dépasser et de partager ses passions et son amour des mots et des arts avec ses lecteurs, tous médiums confondus.