Les cotes d’écoute de District 31 n’ont pas diminué depuis la mort de Nadine

,

Bien des fans menaçaient de ne plus regarder l’émission si l’auteur osait tuer sa protagoniste.

Il semblerait bien qu’ils n’aient pas mis leurs menaces à exécution.

Après nous avoir fait croire que la lieutenante Nadine Legrand était là pour rester au sein de la deuxième saison de District 31, voilà qu’il y a deux semaines, l’auteur Luc Dionne a fait mourir son personnage dans un accident de moto.

Ce revirement a évidemment pris le Québec par surprise. Les médias sociaux se sont enflammés, s’emportant contre le scénariste qui osait éliminer son héroïne, un personnage auquel les téléspectateurs s’étaient rapidement attachés.

Bien que certains internautes croient que la policière soit toujours vivante et que sa mort n’est qu’une mascarade, plusieurs personnes avaient déclaré haut et fort sur les réseaux sociaux qu’ils cesseraient de regarder la quotidienne sur-le-champ, déçus par les choix de l’auteur. Il semblerait bien, par contre, que ceux-ci n’aient pas osé mettre leurs menaces à exécution puisque les cotes d’écoute de l’émission n’ont pas diminué depuis cette volte-face.

Depuis le début de la deuxième saison, les cotes d’écoute de District 31 ont navigué entre 918 000 téléspectateurs* à 1,2 million. L’épisode dans lequel nous apprenions si Nadine était décédée ou non – diffusé le lundi 16 octobre – a été, pour sa part, vu par 1,3 million de personnes. Depuis, les cotes d’écoute se tiennent entre 1 million et 1,2 million de téléspectateurs; des chiffres dans la moyenne qui prouvent que peu sinon pas de fans ont quitté le navire depuis les tristes évènements.

Qu’on soit ou non en accord avec les décisions de Luc Dionne, on ne peut qu’être en amour avec cette série policière originale qui nous garde en haleine à chaque détour. Bravo encore Luc pour ce brillant renversement qui nous a tous secoués!

* Numéris. Données préliminaires. Écoute en direct et en différé effectuée le même jour.
Elizabeth Lepage-Boily Cinéphile et télévore depuis qu'elle a appris à faire fonctionner la télécommande, Elizabeth, critique et journaliste depuis neuf ans pour le site Cinoche.com, est persuadée qu'elle exerce le plus beau métier du monde. Auteure d'une série de romans jeunesse à succès (intitulée « Maude »), Elizabeth a bien l'intention de se dépasser et de partager ses passions et son amour des mots et des arts avec ses lecteurs, tous médiums confondus.