Julie Snyder aborde la sortie politique de PKP

,

La démone était à nouveau de passage sur le plateau de Tout le monde en parle ce dimanche.

Julie Snyder s’est livrée humblement et dignement à Tout le monde en parle en mai 2016. De retour sur le plateau de Guy A. Lepage ce dimanche, l’ancienne animatrice du Banquier a déclaré que cet entretien était l’« entrevue d’une vie » pour elle. Rappelons qu’elle avait pu voir cette entrevue avant sa diffusion, un privilège très rarement accordé aux invités de Tout le monde en parle.

Comme l’annonce du retrait de la vie politique de Pierre Karl Péladeau a été faite au lendemain de cette grande entrevue à Tout le monde en parle, Guy A. Lepage n’avait d’autres choix que d’aborder la question avec son invité.

« J’ai été surprise parce que je n’ai jamais demandé ou souhaité la démission de Pierre Karl », dit-elle d’emblée. « Je l’ai toujours appuyé, peu importe notre vie personnelle. Si je n’y avais pas cru, je ne l’aurais pas suivi et je n’aurais pas délaissé ma carrière pour l’appuyer. »

« C’est vrai que la politique c’est difficile, vraiment. C’est l’art du compromis. Quand il a été question pour lui, quand on était ensemble, de quitter ou de rester en politique, je l’ai toujours encouragé à persévérer, malgré tout. »

« Il y a des gens qui peuvent se dire : « pourquoi c’est arrivé après Tout le monde en parle? » Mais, je ne pense pas que tu puisses prendre une décision aussi fondamentale quelques heures après une émission de télé. J’espère qu’on va tourner la page là-dessus. »

Dany Turcotte a offert une carte chouchou à Julie Snyder avec la mention suivante : « Comme on sent que tu ne sais plus trop dans quels bras te jeter, je t’annonce que tu es la première chouchou adoptive de Tout le monde en parle. »

Elizabeth Lepage-Boily Cinéphile et télévore depuis qu'elle a appris à faire fonctionner la télécommande, Elizabeth, critique et journaliste depuis neuf ans pour le site Cinoche.com, est persuadée qu'elle exerce le plus beau métier du monde. Auteure d'une série de romans jeunesse à succès (intitulée « Maude »), Elizabeth a bien l'intention de se dépasser et de partager ses passions et son amour des mots et des arts avec ses lecteurs, tous médiums confondus.