Un vent de changement souffle sur Unité 9

,

La très populaire série d’ICI Radio-Canada laisse entrevoir certaines avancées souhaitées.

Dans l’épisode du 19 septembre d’Unité 9, un vent de changement a soufflé. L’avez-vous senti?

Depuis quelque temps, plusieurs internautes se manifestent sur les réseaux sociaux pour exprimer leurs incertitudes quant aux orientations de la série. Certains indiquent notamment que l’histoire piétine, une opinion qui ne semble malgré tout pas faire consensus au sein du public.

Il est vrai que certaines intrigues sont en suspens depuis un moment et que nous aimerions beaucoup obtenir certaines réponses, voire une conclusion. On pense notamment à l’histoire de Marie Lamontagne qui a tout perdu, sauf sa soeur Lucie qui est en fait sa fille incestueuse. En entrevue, l’auteure Danielle Trottier nous indiquait que cette histoire avec sa soeur se bouclerait dans une scène qui nous extirperait des sanglots. Nous avons enfin eu un avant-goût de cela dans l’épisode de mardi dernier, alors que Lucie a enfin accepté d’entrer en contact avec Marie. Un changement s’opère tranquillement, mais sûrement, pour le personnage interprété avec brio par Guylaine Tremblay. Après avoir vécu des heures graves, on peut enfin espérer un avenir meilleur pour cette femme qui a payé pour les erreurs de sa fille.

Un vent de renouveau souffle aussi à l’intérieur des murs de Lietteville. Après une confrontation entre Jeanne Biron (Ève Landry) et Normand Despins (François Papineau) dans un premier épisode de saison livré sur les chapeaux de roues, la détenue aurait-elle réussi à percer la carapace du directeur de la prison? Jeanne s’est exprimée devant un comité disciplinaire avec beaucoup de franchise, s’attendant à recevoir une sentence exemplaire, ce qui n’a pas eu lieu. Est-ce que les téléspectateurs pourront retrouver un Normand Despins plus nuancé, moins despotique? Cela reste à déterminer, mais on l’espère.

Quoi qu’il en soit, l’épisode de la semaine dernière nous laisse croire que l’auteure de la série a entendu les doléances de certains spectateurs et souhaite fermer des dossiers et faire avancer les choses plus positivement pour les femmes de Lietteville.

Précisons que cette saison, TVA a joué férocement en modifiant son horaire de diffusion pour son téléroman O’, pour le mettre en concurrence directe avec Unité 9. Auparavant, la série de Radio Canada avait pratiquement le champ libre. Les cotes d’écoute s’en sont légèrement ressenties et Unité 9 a perdu quelques plumes dans la bataille, tout en conservant la tête dans sa case horaire. Si les choses bougent dans la série comme elles semblent le faire, Unité 9 pourrait bien reconquérir ses quelques téléspectateurs perdus. À suivre…

Stéphanie Nolin Littéraire de formation, passionnée du septième art, téléphile, mélomane curieuse, blogueuse culinaire en dilettante, férue de mots et de culture. Après une incursion prolongée dans le monde des communications universitaires, elle peut maintenant dire qu'elle concilie travail et passion en écrivant pour Cinoche.com et Showbizz.net... et elle ne s'en plaint pas du tout.