Emilie Perreault offre la meilleure entrevue de TLMEP cette semaine

,

La nouvelle saison de Tout le monde en parle débutait ce dimanche 24 septembre 2017 à 20 h.

La chroniqueuse culturelle Emilie Perreault a touché les téléspectateurs directement au coeur avec la présentation de son livre Faire oeuvre utile. La jeune femme avait l’habitude de dire que son métier « ne sauvait pas des vies ». Un jour, elle a constaté qu’elle avait peut-être jugé trop sévèrement la puissance de l’art et les bienfaits des oeuvres culturelles sur l’âme humaine.

Dans son bouquin, publié aux Éditions Cardinal, elle décrit ses rencontres avec des gens qui ont vu leur vie transformée par une forme d’art; chanson, tableau, pièce de théâtre, film, etc.

« J’ai arrêté de dire que je ne sauvais pas des vies. » – Emilie Perreault

toutlemondeenparle_0924_4
© ICI Radio-Canada Télé

Éloquente et souriante, la journaliste a aussi beaucoup fait rigoler l’assistance alors qu’elle a osé mentionner que Guy A. Lepage faisait partie des artistes difficiles à interviewer au Québec. Ce dernier paraissait étonné de l’entendre prétendre une telle chose, ce qui ne faisait qu’amuser la foule en studio encore davantage.

Emilie Perreault a fait preuve d’une sincérité et d’une aisance qui nous ont vite conquis. Son message dépassait son désir de vendre des bouquins. La chroniqueuse culturelle a définitivement fait « oeuvre utile » ce dimanche soir.

Merci à Tout le monde en parle qui permet ce genre de rencontres inattendues avec des personnalités uniques.

Elizabeth Lepage-Boily Cinéphile et télévore depuis qu'elle a appris à faire fonctionner la télécommande, Elizabeth, critique et journaliste depuis dix ans pour le site Cinoche.com, est persuadée qu'elle exerce le plus beau métier du monde. Auteure d'une série de romans jeunesse à succès (intitulée « Maude »), Elizabeth a bien l'intention de se dépasser et de partager ses passions et son amour des mots et des arts avec ses lecteurs, tous médiums confondus.

Aimez-nous sur Facebook

Showbizz.net