TROP : La série qui parle de bipolarité avec humour et tendresse

,

Si ce n’est déjà fait, il ne faut pas manquer cette nouvelle proposition d’ICI Radio-Canada, les lundis à 19 h 30 à compter du 11 septembre 2017.

J’ai plongé un peu tardivement dans la série TROP, pendant mes vacances en fait, poussée par les rumeurs positives qui précédaient la série depuis sa mise en ligne sur Véro.tv. Je n’ai pas été déçue. Pour la première fois, j’ai eu le sentiment qu’une série québécoise avait bien cerné la bipolarité et l’onde de choc qu’une telle nouvelle peut provoquer dans une famille. Plus encore, ce thème est abordé sans jugement, avec énormément d’humour et d’amour. Que du beau!

On y retrouve Virginie Fortin et Evelyne Brochu dans les rôles de deux soeurs, Anaïs et Isabelle Desbiens, qui traverseront ensemble une tourmente. Anaïs est bipolaire, mais sa soeur ne le découvrira que lorsque celle-ci emménagera chez elle. Évidemment, des situations conflictuelles sont à prévoir. En périphérie, Isabelle vit des moments difficiles au travail, lorsqu’elle n’obtient pas la promotion espérée. Sa nouvelle patronne pourrait bien venir à bout d’elle. En plus, il y a toujours son ex qui rôde dans les parages. Puis il y a la meilleure amie qui remet toute sa vie en question. Rien pour faciliter les choses.

Les deux comédiennes vedettes ont une chimie instantanée à l’écran. Evelyne Brochu brille de mille feux, par sa grâce et sa beauté, tandis que Virginie Fortin ne pourrait être plus crédible dans le rôle de cette jeune femme qui devra accepter une condition qui l’habite pourtant depuis toujours. Éric Bruneau, dans le rôle de l’ex persistant, confirme qu’il peut tout faire en étant franchement drôle. Même chose pour Anne-Marie Cadieux qui avait déjà fait ses preuves dans le domaine.

Les textes de Marie-Andrée Labbé sont drôles, pertinents et remplis de tendresse, tandis que les deux réalisatrices Louise Archambault et Chloé Robichaud ont bien compris l’univers féminin et le présentent avec un sens artistique évident.

Difficile de résister au charme de cette série coup de coeur, qui fait rire, réfléchir et émeut tout à la fois. La distribution est exemplaire, l’intrigue est accrocheuse tandis que la bipolarité y est présentée avec beaucoup de nuances. Voilà une proposition qui fait du bien. Bonne nouvelle en plus, une deuxième saison est déjà confirmée. Le tournage doit se faire cet automne pour une mise en ligne au cours de l’année 2018. On aime!

Stéphanie Nolin Littéraire de formation, passionnée du septième art, téléphile, mélomane curieuse, blogueuse culinaire en dilettante, férue de mots et de culture. Après une incursion prolongée dans le monde des communications universitaires, elle peut maintenant dire qu'elle concilie travail et passion en écrivant pour Cinoche.com et Showbizz.net... et elle ne s'en plaint pas du tout.