Finale canon pour le Festival d’été avec Muse

,
feq2017
Festival d'été de Québec 2017

Quelle bonne idée des organisateurs du FEQ de clôturer leur 50e édition avec Muse.

Les passages de Muse à Québec sont toujours un événement. La réputation élogieuse du groupe le précède et sans vouloir tomber dans les clichés, ces gars-là sont de véritables bêtes de scène. Bien que la formation britannique ait rempli deux soirs au Centre Vidéotron pas plus tard qu’en janvier 2016, les organisateurs du Festival d’été ont misé juste en leur offrant une place pour le 50e anniversaire, une belle manière de clore dans un grand boum. Et les spectateurs étaient définitivement au rendez-vous!

Ce n’est plus un secret pour personne, chaque spectacle de Muse arrive un imposant dispositif scénique, des innovations et de la technologie. Ce fut encore le cas ce dimanche soir au FEQ : des écrans mobiles situés derrière le batteur Dominic Howard ont offert des panoramas futuristes et de l’ambiance toute la soirée. Même chose pour les projections sur les écrans géants.

Évidemment, les trois joueurs étaient au sommet de leur forme. Est-ce que le contraire est seulement possible? Le trio a choisi de lancer le bal avec « Dig Down », puis « Psycho » s’assurant du coup une réaction explosive de la foule ébahie. Le génie créatif Matt Bellamy, affublé de sa guitare et de lunettes lumineuses, Chris Wolstenholme avec sa basse à deux manches et Dominic Howard flamboyant sur sa batterie mobile : voilà le coup d’oeil qui a été offert d’emblée aux festivaliers. Au programme pour la suite : des succès issus des différentes évolutions du groupe.

Sur « Stockholme Syndrome », Bellamy a offert un moment dont plusieurs se souviendront longtemps, même les plus grands fans du groupe (dont je suis). Complètement en feu, le musicien a joué de son instrument à l’aide d’une caisse de son, puis du plancher avant de littéralement lancer sa guitare au bout de ses bras. « Supermassive Black Hole » suivait pour marquer le coup. Sur « Madness », le chanteur portait des lunettes qui affichaient les paroles de sa chanson alors qu’ils les proféraient. Éblouissant! Sur l’excellente « Starlight », Bellamy s’est permis un long bain de foule pendant lequel il a fait plaisir à plusieurs adeptes. Avant le rappel, sur « Mercy », c’est une pluie de confettis et de guirlandes qui a offert une vision parfaite. Avec « Uprising » et « Knights of Cydonia » en guise de finale, le portrait était complet. Est-ce que Muse aurait pu offrir un meilleur spectacle que celui-ci? On en doute… Nous en sommes encore soufflés!

muse_feq_19

Voici la liste des chansons interprétées par Muse au Festival d’été de Québec 2017 :

  • Dig Down
  • Psycho
  • Interlude / Hysteria
  • Resistance
  • Plug In Baby
  • The 2nd Law: Isolated System
  • Stockholm Syndrome
  • Supermassive Black Hole
  • New Kind of Kick
  • Madness
  • Dead Inside
  • Starlight
  • Time Is Running Out
  • Mercy

Rappel :

  • Uprising
  • Knights of Cydonia
feq2017
Festival d'été de Québec 2017
Stéphanie Nolin Littéraire de formation, passionnée du septième art, téléphile, mélomane curieuse, blogueuse culinaire en dilettante, férue de mots et de culture. Après une incursion prolongée dans le monde des communications universitaires, elle peut maintenant dire qu'elle concilie travail et passion en écrivant pour Cinoche.com et Showbizz.net... et elle ne s'en plaint pas du tout.