Plein à craquer pour Metallica au Festival d’été de Québec

,
feq2017
Festival d'été de Québec 2017

Le groupe californien a recréé la magie au Festival d’été de Québec, devant un parterre saturé et festif.

En 2011, la formation Metallica a marqué l’histoire de la Vieille-Capitale en offrant un spectacle à guichet fermé sur les Plaines d’Abraham, le plus populaire de l’histoire du Festival d’été de Québec. Les membres du groupe avaient ensuite confirmé y avoir vécu leur plus gros spectacle en carrière. Ce n’est pas peu dire considérant l’ampleur de leur feuille de route.

On était donc en droit de s’imaginer que la magie serait de nouveau au rendez-vous, six ans plus tard au même endroit, pour le 50e anniversaire du FEQ. Pari tenu! Metallica a rempli au bouchon le site pour une seconde fois et ouvert les valves pour un spectacle explosif à souhait. Si le site s’est rempli plus tardivement qu’en 2011 (voyez la course d’arrivée des fans ici), toute la ville y était… ou presque.

metallica_entete

C’est avec deux chansons de leur plus récent album, Hardwired… To Self-Destruct, que les membres de la formation culte ont choisi de lancer leur grande messe du métal. On a ensuite enchaîné quelques succès, ce qui a évidemment dynamité la foule extatique : « From Whom the Bell Tolls », « Fuel » et « The Unforgiven » ont eu l’effet escompté. Pendant la soirée, on a fait la belle part aux titres les plus connus, en insérant ici et là du nouveau matériel. Un programme parfait pour la ville de Québec qui connaissait évidemment tout le répertoire du groupe. Sur « Now That We’re Dead », James Hetfield et ses complices se sont regroupés autour de percussions géantes pour offrir un numéro inédit franchement réussi.

Pendant la soirée, les artistes ont occupé la scène comme jamais, s’affairant à saluer les fans de tous les côtés. « Nous sommes tellement heureux de venir célébrer la vie avec la musique et vous, gens de Québec », s’est exclamé Hetfield dès le départ. C’était réciproque!

Une scénographie complexe, de la pyrotechnie, des lasers et des feux d’artifice : encore une fois, rien n’a été épargné pour en mettre plein la vue. Après « Welcome Home (Sanitarium) », Rob Trujillo et Kirk Hammett se sont donné la réplique à la basse et la guitare, offrant du coup un intermède musical fabuleux aux adeptes. À mi-parcours, le chanteur a lancé « On rentre à la maison? », une demande qui a été refusée avec véhémence.

On avait bien sûr gardé les gros canons pour le dernier droit. Les fans ont pu se défouler sur « One » et sa symphonie de lasers, « Master of Puppets », « Seek and Destroy » et plus. Les incontournables « Nothing Else Matters » et « Enter Sandman » ont conclu ce nouveau chapitre dans l’histoire d’amour qui unit encore et toujours Metallica et les habitants de la Capitale-Nationale. Et pourquoi pas d’énormes feux d’artifice pour clore le tout en beauté! À quand une prochaine visite Metallica? On est déjà impatients!

Voici la liste des chansons interprétées par Metallica au FEQ 2017 :

  • Hardwired
  • Atlas, Rise!
  • For Whom the Bell Tolls
  • Fuel
  • The Unforgiven
  • Now That We’re Dead
  • Moth into Flame
  • Harvester of Sorrow
  • Welcome Home (Sanitarium)
  • Whiplash
  • Sad But True
  • One
  • Master of Puppets
  • Fade to Black
  • Seek And Destroy
  • Fight Fire with Fire
  • Nothing Else Matters
  • Enter Sandman
feq2017
Festival d'été de Québec 2017
Stéphanie Nolin Littéraire de formation, passionnée du septième art, téléphile, mélomane curieuse, blogueuse culinaire en dilettante, férue de mots et de culture. Après une incursion prolongée dans le monde des communications universitaires, elle peut maintenant dire qu'elle concilie travail et passion en écrivant pour Cinoche.com et Showbizz.net... et elle ne s'en plaint pas du tout.