Vague de nostalgie avec Hall & Oates et Tears for Fears à Québec

,

Quand nostalgie rime avec bonheur!

Ce mercredi au Centre Vidéotron de Québec, les groupes cultes Tears for Fears et Hall & Oates ont fait front commun pour offrir un spectacle à haute teneur en nostalgie.

En première partie, le groupe britannique Tears for Fears a électrisé la foule et livré un acte sans temps mort, ponctué de plusieurs succès. Heureux d’y être, les deux complices Roland Orzabal et Curt Smith ont démontré qu’ils n’ont pratiquement rien perdu de leur fougue depuis toutes ces années. Avec des titres comme « Everybody Wants to Rule the World », « Sowing the Seeds of Love », « Break It Down Again » et « Head Over Heels », ils ont fait lever le public qui en redemandait. À mi-parcours, Orzabal – qui s’exprime d’ailleurs plutôt bien en français – a offert une reprise impressionnante de « Creep » de Radiohead, un petit moment de grâce. En guise de rappel, le duo ne pouvait passer à côté de l’immense tube « Shout » qui a été scandé en choeur. Bref, la soirée était lancée de belle manière.

Puis, ce fut au tour des têtes d’affiche de venir poursuivre le spectacle. Armés de leurs sourires, le charismatique Daryl Hall et et son acolyte John Oates ont fait leur entrée en scène sous un tonnerre d’applaudissements. Précisons que l’amphithéâtre était pratiquement rempli ce soir, bien heureusement. Beaucoup plus rock sur scène que dans nos souvenirs, le tandem a offert un moment honorable, sans toutefois galvaniser la foule. Si l’entrée en matière, avec notamment « Maneater », a eu l’effet escompté, un segment de chansons moins connues à mi-parcours a eu raison de l’énergie de certains spectateurs. Il aura fallu attendre quelques minutes avant le rappel pour voir l’ardeur revenir, avec « I Can’t Go For That ». Saluons toutefois le talent de ces artistes et de l’équipage qui les accompagne sur scène, qui ont fait montre d’une maestria musicale certaine, notamment Charles DeChant qui a ébloui au saxophone. Le rappel était quant à lui composé essentiellement des plus grands succès du duo, qu’on pense à « Private Eyes » et la dansante « You Make My Dreams Come True ».

Au final, pas une mauvaise idée d’unir ses forces pour continuer à briller. Quant aux spectateurs, ils ont eu droit à un deux pour un qui en valait la chandelle. D’ailleurs, plusieurs d’entre eux avaient encore le pas dansant à la sortie de l’enceinte; jamais un mauvais signe.

Voici la liste des chansons interprétées ce soir :

Tears for Fears

  • Everybody Wants to Rule the World
  • Secret World
  • Sowing the Seeds of Love
  • Advice fir the Young At Heart
  • Everybody Loves a Happy Ending
  • Change
  • Mad World
  • Memories Fade
  • Creep (reprise de Radiohead)
  • Pale Shelter
  • Break it Down Again
  • Head Over Heels

Rappel

  • Shout

Hall & Oates

  • Family Man (Reprise de Mike Oldfield)
  • Maneater
  • Out of Touch
  • Say it isn’t So
  • You’ve Lost that Lovin’ Feelin’ (Reprise de The Righteous Brothers)
  • One on One
  • She’s Gone
  • Sara Smile
  • It is a Star
  • I Can’t Go For That

Rappel

  • Rich Girl
  • Kiss on My List
  • Private Eyes
  • You Make My Dreams Come True
Stéphanie Nolin Littéraire de formation, passionnée du septième art, téléphile, mélomane curieuse, blogueuse culinaire en dilettante, férue de mots et de culture. Après une incursion prolongée dans le monde des communications universitaires, elle peut maintenant dire qu'elle concilie travail et passion en écrivant pour Cinoche.com et Showbizz.net... et elle ne s'en plaint pas du tout.

Aimez-nous sur Facebook

Showbizz.net