Jean-François Baril commente avec amertume la fin de La Guerre des clans

,

Après 8 ans, l’animateur doit faire le deuil du jeu télévisée qu’il animait.

Le 30 mai dernier, on apprenait que V Télé avait décidé de débrancher le jeu télévisé La Guerre des clans, à quelques semaines du début du tournage.

Évidemment, ce fut un choc pour plusieurs téléspectateurs dont c’était le rendez-vous quotidien depuis maintenant huit ans, en plus de l’animateur Jean-François Baril qui n’a eu que très peu de préavis à ce sujet. De nombreux téléspectateurs se sont depuis mobilisés pour demander à V de ne pas annuler l’émission, mais aucun son de cloche de ce côté.

De passage sur le plateau de Sucré salé, l’animateur Jean-François Baril a été appelé à commenter cette fin abrupte, alors que Pascal Morrissette lui demandait comment il vivait avec cela.

« Je vis bizarrement. Je viens juste de l’apprendre. Le studio était réservé, les familles étaient réservées. On dirait que je ne le réalise pas encore. En fin de semaine, j’étais dans des arénas avec Nathan [son fils] et tout le monde me parlait de la Guerre des clans et me disait « qu’est-ce que le sondage donne… ». Je suis encore dans cette émotion-là, donc je vais avoir un petit deuil à faire. J’imagine qu’en septembre, quand ça va repartir et que je ne serai pas là, ça va être plus dur. »

On peut comprendre comment il se sent puisqu’on s’attache évidemment aux gens et aux endroits où l’on travaille pendant aussi longtemps. De votre côté chers lecteurs, vous avez été clairs : ce sera un deuil pour vous aussi.

On souhaite évidemment à Jean-François Baril un retour prompt dans nos petits écrans avec un projet tout aussi rassembleur.

Rappelons que le Groupe V Médias a mis au rancart plusieurs de ses émissions dernièrement, qu’on pense à Espace découvertes, Taxi payant, Lip Sync Battle : face à face et d’autres.

Stéphanie Nolin Littéraire de formation, passionnée du septième art, téléphile, mélomane curieuse, blogueuse culinaire en dilettante, férue de mots et de culture. Après une incursion prolongée dans le monde des communications universitaires, elle peut maintenant dire qu'elle concilie travail et passion en écrivant pour Cinoche.com et Showbizz.net... et elle ne s'en plaint pas du tout.

Aimez-nous sur Facebook

Showbizz.net