Cheval-Serpent : L’auteure nous promet une série qui nous fera danser

,

Après nous avoir tant fait vivre d’émotions devant notre petit écran avec ses autres projets, Danielle Trottier nous donnera envie de nous dandiner dans notre salon.

Nous avons eu la chance de nous entretenir récemment avec la très éloquente et prolifique auteure Danielle Trottier. Celle qui a donné naissance à des personnages-clés de notre petit écran, dont l’inimitable Marie Lamontage d’Unité 9, nous revient dès juin avec une nouvelle série, intitulée Cheval-Serpent, qui sera plus lumineuse que ses précédents projets.

« Dans ma carrière d’auteure, j’ai beaucoup fait pleurer le téléspectateur. Je le sais parce qu’ils me l’écrivent à toutes les semaines sur les réseaux sociaux. Cette fois, j’aimerais ça les faire danser. Quand je visionne les épisodes [de Cheval-Serpent], j’ai le goût de me lever et de taper des mains. C’est festif, c’est vraiment entraînant. Il était temps qu’on fasse danser les téléspectateurs dans leur salon. » Nous ne pourrions être plus enthousiasmés face à cette démarche. On ne peut nier que notre télévision est plus souvent dramatique. Un changement en ce sens ne serait que positif. On se rappellera que les internautes avaient été nombreux à déplorer la morosité de nos séries lors de la diffusion des deux premiers épisodes de L’heure bleue l’automne dernier.

D’emblée, l’auteure nous rassure : Cheval-Serpent ne sera pas qu’une série d’hommes nus. Le principal grand thème de cette histoire est celui de la moralité versus l’immoralité et ce que signifient ces mots à notre époque. Danielle Trottier explorera des thématiques très actuelles, dont celle de l’homoparentalité. Les deux femmes principales de l’histoire sont les mères d’une jeune adulte de 20 ans et David Gauthier (Guillaume Lemay-Thivierge), l’un des propriétaires du bar, en est le père biologique.

Bien que la sexualité sera très présente dans la série, elle ne sera jamais gratuite. « Pour moi, la sexualité, ça fait partie de la vie courante de tout le monde. […] Je le sais que c’est chatouillant, je le sais que c’est délicat, je sais qu’on ne peut pas travailler cette thématique-là sans l’aborder de façon intelligente. »

Tous les acteurs choisis pour participer à la série ont été avertis qu’ils risquaient tous, à un moment ou à un autre, de se retrouver nus à l’écran. « C’est valable pour tout le monde, autant pour les hommes que pour les femmes », indique l’auteure. D’ailleurs, lors de leur passage aux Échangistes plus tôt cette semaine, les acteurs Sophie Prégent et Francisco Randez ont dévoilé qu’ils se sont tous deux dénudés dans au moins une scène de la série.

Les contrats de chaque comédien se négocient de façon individuelle. Comme le précise l’auteure, « il y en a qui donne une grande valeur à leur nudité et d’autres qui trouvent ça normal ». On se rappellera que la productrice Fabienne Larouche avait dévoilé avoir été déconcertée d’apprendre que, de façon générale, les hommes demandaient plus d’argent pour se dénuder que les femmes.

Fait intéressant : Danielle Trottier nous a appris qu’il n’y a que deux bars de danseurs nus s’adressant uniquement aux femmes dans le monde : un à Lisbonne au Portugal et l’autre à Montréal (le bar 281) « Cette histoire-là, elle ne pouvait que se raconter ici », note la scénariste.

Il faut le dire, à la suite de cet entretien, nous sommes encore plus impatients de découvrir cette nouvelle série, écrite par l’inspirante Danielle Trottier. Comble du bonheur, Cheval-Serpent sera disponible dès le 28 juin prochain sur l’EXTRA d’ICI.Tou.tv. En ce qui concerne la diffusion à la télévision, nous devrons attendre en août lors du dévoilement de la programmation d’ICI Radio-Canada Télé pour savoir quand elle sera présentée au petit écran. On l’espère à l’automne 2017 ou l’hiver 2018.

Voyez l’excellente et convaincante bande-annonce de Cheval-Serpent ici.

L’auteure nous a également dévoilé sur scoop sur la prochaine saison d’Unité 9. Découvrez-le ici.

Elizabeth Lepage-Boily Cinéphile et télévore depuis qu'elle a appris à faire fonctionner la télécommande, Elizabeth, critique et journaliste depuis neuf ans pour le site Cinoche.com, est persuadée qu'elle exerce le plus beau métier du monde. Auteure d'une série de romans jeunesse à succès (intitulée « Maude »), Elizabeth a bien l'intention de se dépasser et de partager ses passions et son amour des mots et des arts avec ses lecteurs, tous médiums confondus.