Maripier Morin se confie sur sa peur du mariage : « Ça me terrorise »

,

Elle était l’invitée de Patrice Bélanger à Sucré Salé ce lundi.

L’animateur de Sucré Salé a amené Maripier Morin à Los Angeles pour discuter avec elle de sa nouvelle vie de vedette.

En plus de s’ouvrir sur les fêtes auxquelles elle a assisté dans la Cité des Anges avec des célébrités comme Bradley Cooper et Leonardo DiCaprio (nous sommes d’ailleurs excessivement envieuses!), Maripier Morin s’est confiée sur sa peur du mariage.

Bien que l’animatrice de Maripier! se soit fiancée à son conjoint, le joueur de hockey Brandon Prust, le mariage n’a jamais été confirmé, malgré ce qui a été rapporté dans certains médias. Maripier Morin a expliqué la méprise à Sucré Salé.

« Je suis sur le tapis rouge de Goon parce que mon chum a un petit rôle dans le film. [Voyez les photos du tapis rouge ici] Là, il y a un journaliste qui me demande : « tu avais dit l’année passée que tu allais te marier cet été. » « J’ai dit ça moi? Je devais être soule parce que je ne m’en souviens pas. » Le lendemain, les magazines sortent et là [selon leurs dires], j’ai repoussé mon mariage… Je ne savais pas qu’on pouvait repousser un mariage qui n’avait jamais été planifié. »

« Brandon, il veut le gros mariage », explique-t-elle ensuite. « Il veut mettre une grosse robe et que tout le monde lui dise que c’est une belle princesse. Il veut qu’il y ait 400 personnes et que ça coûte un demi-million. J’ai le goût d’y dévisser la tête! Donc, la raison pour laquelle on ne se marie pas, c’est qu’on n’arrive pas à s’entendre. »

« Moi, ça me terrorise de me marier », finit-elle par avouer. « Je suis vraiment du genre à me garder un cheval stand-by pour crisser mon camp. »

Mentionnons que Maripier Morin portait l’une des plus belles robes lors du dernier Gala Artis. Voyez notre top 10 ici.

Elizabeth Lepage-Boily Cinéphile et télévore depuis qu'elle a appris à faire fonctionner la télécommande, Elizabeth, critique et journaliste depuis neuf ans pour le site Cinoche.com, est persuadée qu'elle exerce le plus beau métier du monde. Auteure d'une série de romans jeunesse à succès (intitulée « Maude »), Elizabeth a bien l'intention de se dépasser et de partager ses passions et son amour des mots et des arts avec ses lecteurs, tous médiums confondus.