Moins de contenu québécois original à Séries+?

,

Une nouvelle décision du CRTC pourrait bien avoir raison des productions québécoises sur la chaîne spécialisée.

Il faut savoir que Corus Média, propriétaire des chaînes Séries+ et Historia, était tenu d’investir 1,5 million $ par année dans des productions québécoises. Sur-Vie, qui a été écorchée récemment par les téléspectateurs, Le berceau des anges, Séquelles, la suite de Mirador et l’excellente série Plan B, actuellement en ondes, sont nées de cet engagement.

Une récente décision du CRTC d’assouplir les conditions de contenu canadien original francophone permet désormais à des chaînes comme Séries+ de ne plus produire d’émissions québécoises. Le Journal de Montréal rapporte que la chaîne avait trois projets de fictions québécois dans sa mire avant d’apprendre la teneur des nouvelles mesures du CRTC. Maintenant, le réseau a abandonné complètement ces trois séries mystères, au grand dam des producteurs, qui souhaitent ardemment que Séries+ change d’idées.

Mentionnons aussi que la chaîne Historia a récemment produit sa première série de fiction originale, Béliveau, et que sa téléréalité historique Le lot du diable a connu un succès populaire appréciable.

Il est étonnant d’apprendre qu’une telle décision a été prise chez Corus Média au lendemain de l’envoi d’un communiqué de presse aux médias qui encensait les premières cotes d’écoute de Plan B.

Elizabeth Lepage-Boily Cinéphile et télévore depuis qu'elle a appris à faire fonctionner la télécommande, Elizabeth, critique et journaliste depuis neuf ans pour le site Cinoche.com, est persuadée qu'elle exerce le plus beau métier du monde. Auteure d'une série de romans jeunesse à succès (intitulée « Maude »), Elizabeth a bien l'intention de se dépasser et de partager ses passions et son amour des mots et des arts avec ses lecteurs, tous médiums confondus.