François Bugingo s’expliquera pour la 1re fois avec Christian Bégin

,

À l’émission Y’a du monde à messe à Télé-Québec.

On se rappelle tous la saga François Bugingo. La carrière de ce réputé journaliste a été réduite en cendres après que La Presse ait révélé en 2015 que celui-ci avait enjolivé, romancé, plusieurs de ses écrits journalistiques et s’était inventé plusieurs aventures rocambolesques à l’international.

Après un mea culpa sur les réseaux sociaux, Bugingo s’est retiré de la vie publique et nous n’avons plus entendu parler de lui… jusqu’à maintenant.

Voilà que le journaliste Richard Therrien nous apprend que Bugingo sortira de son mutisme pour accorder sa première entrevue à Christian Bégin, dans le cadre de sa nouvelle émission Y’a du monde à la messe présentée à Télé-Québec les vendredis soirs. Une très grosse prise pour cette nouvelle proposition.

Le journaliste du Soleil indique que les négociations avec Bugingo n’ont pas été de tout repos et que même rendu sur le plateau, François Bugingo a bien failli changer d’idée et quitter. On peut le comprendre; difficile de s’expliquer alors que les faits étaient si accablants.

On se rappellera que tout le milieu journalistique avait été secoué par cette nouvelle en 2015.

L’émission en question sera diffusée le vendredi 2 juin à 21 h à Télé-Québec. Parions que les cotes d’écoute augmenteront légèrement ce soir-là. Déjà pour la première, c’est 144 000 téléspectateurs qui ont assisté, curieux, au départ de ce nouveau talk-show qui n’évite pas les sujets chauds.

Le prochain épisode, soit celui du 19 mai, mettra en vedette les invités suivant : Sylvain Cossette, Louis Morissette, Charline Labonté (hockeyeuse), Isabelle Hudon (chef de la direction de la Financière Sun Life) et Stéphan Bureau.

Stéphanie Nolin Littéraire de formation, passionnée du septième art, téléphile, mélomane curieuse, blogueuse culinaire en dilettante, férue de mots et de culture. Après une incursion prolongée dans le monde des communications universitaires, elle peut maintenant dire qu'elle concilie travail et passion en écrivant pour Cinoche.com et Showbizz.net... et elle ne s'en plaint pas du tout.