Finale de saison bouleversante et énigmatique pour District 31

,

Voilà. La première saison de District 31 s’est terminée ce jeudi et comme on pouvait l’imaginer…

En entrevue avec Gilles Parent au FM 93 cette semaine, l’auteur le plus populaire du Québec, Luc Dionne, indiquait qu’il y avait 150 % de chance que le public de sa quotidienne soit frustré après la finale de saison. Évidemment, il s’était bien gardé de préciser la nature de cette frustration. Il semblerait bien qu’il ait eu raison.

Dans la foulée des événements qui ont secoué le district 31 et ses policiers dans les dernières semaines – l’attaque perpétrée sur la fille d’Isabelle, le meurtre d’Alex Vadnais, l’évasion de Laurent Cloutier et l’instabilité de Kevin – la saison s’est conclue sur une scène-choc qui, comme on l’anticipait, nous laisse dans l’incertitude la plus totale.

En effet, notre Nadine nationale, personnifiée par la grande Magalie Lépine-Blondeau, pourrait bien avoir perdu la vie aux mains de son ex Kevin, qui la menaçait avec une arme de poing. Un coup de feu a éclaté, mais rien n’a été offert à notre regard scrutateur, outre l’heure : 21h31. Notre curiosité dévorante demeure donc intacte… Seule chose certaine : Patrick était toujours en vie lorsque le générique fatidique s’est mis à défiler.

Kevin a-t-il assassiné Nadine ou s’est-il enlevé la vie? Bien qu’elle avait indiqué qu’elle ne serait pas de retour pour la saison 2, l’actrice pourrait-elle avoir changé d’avis? On l’espère! Il faudra toutefois attendre 144 jours avant d’avoir la réponse. C’est ce que l’auteur a indiqué dans un message publié sur les réseaux sociaux dans les minutes suivant l’épisode.

« Je m’incline aussi devant cette grande famille du 31. J’ai une admiration sans fin pour cette équipe qui, chaque jour, redouble d’efforts pour vous offrir un divertissement de qualité. Je veux remercier les comédiens et comédiennes pour leur professionnalisme et leur grand sens de l’engagement. Ils sont une grande source d’inspiration. Je veux aussi profiter du moment pour remercier Fabienne et Michel. Le respect et le support qu’ils m’offrent, jour après jour, me calme et me rassure. Leur amitié m’est un trésor inestimable. Je fais un clin d’oeil à ma belle Annie. Ce succès, c’est aussi le sien », indique l’auteur avec émotion à propos des gens qui l’ont aidé à faire de ce projet le succès qu’il est aujourd’hui.

Il ajoute : « Repose-toi cher public. Profite de ton été. Tu l’as bien mérité. On se retrouve dans 144 jours. »

L’été sera long pour nous et sans doute pour vous aussi, public de District 31.

Quoi qu’il en soit, cette première année de cette nouvelle série fut assurément prenante, intrigante et franchement bien menée. Maintenant, patientons…

Stéphanie Nolin Littéraire de formation, passionnée du septième art, téléphile, mélomane curieuse, blogueuse culinaire en dilettante, férue de mots et de culture. Après une incursion prolongée dans le monde des communications universitaires, elle peut maintenant dire qu'elle concilie travail et passion en écrivant pour Cinoche.com et Showbizz.net... et elle ne s'en plaint pas du tout.