Rien ne va plus pour Ariane dans Ruptures

,

Il sera difficile d’attendre à l’hiver prochain pour voir la suite.

Les finales de saison de nos séries préférées nous amènent souvent leur lot de rebondissements.

Ce fut certainement le cas de Ruptures, dont la deuxième saison s’est terminée lundi soir sur une révélation-choc.

En effet, nous avons appris qu’Ariane (superbe Mélissa Désormeaux-Poulin) a elle aussi été agressée par Jean-Luc De Vries (Normand D’Amour), avant de devenir l’avocate qu’elle est aujourd’hui. Pas pour rien que nous avons mis ce personnage véreux dans notre palmarès des meilleurs vilains de la saison.

C’est d’ailleurs pour cette raison que De Vries aurait payé les études en droit de la jeune femme; pour faire oublier cette liaison non consensuelle.

« Tu t’es couché sur moi. T’as pris c’que tu voulais prendre sans jamais savoir si moi j’voulais… Tu m’as violée. Tu m’as violée! » – Ariane.

La révélation est survenue au terme d’un épisode mouvementé pendant lequel Ariane a appris que sa partenaire professionnelle, Claude, est en fait une toxicomane de longue date.

Cette dernière, déterminée à obtenir vengeance, a dévoilé au grand jour les agressions répétées de son ancien patron sur plusieurs femmes, et ce, dans un moment où tous les regards, y compris celui de sa fille mineure, étaient posés sur lui.

Ariane a fortement déploré les techniques cavalières de Claude pour arriver à ses fins et une querelle a éclaté entre les deux femmes. C’était à prévoir.

Au final, nous sommes impatients de découvrir si Ariane viendra un jour à bout de De Vries. Même chose pour le conflit avec Claude qui risque de prendre des airs de guerre ouverte.

Il faudra attendre à l’hiver pour connaître la suite de cette passionnante série, bien qu’une troisième saison n’ait toujours pas été confirmée par ICI Radio-Canada. Cela ne saurait tarder…

De votre côté, vous avez aimé cette finale de saison?

Stéphanie Nolin Littéraire de formation, passionnée du septième art, téléphile, mélomane curieuse, blogueuse culinaire en dilettante, férue de mots et de culture. Après une incursion prolongée dans le monde des communications universitaires, elle peut maintenant dire qu'elle concilie travail et passion en écrivant pour Cinoche.com et Showbizz.net... et elle ne s'en plaint pas du tout.