Un gros party de famille avec Simple Plan au Centre Vidéotron

,

Pierre Bouvier et sa bande ont offert un concert chaleureux et entraînant lundi soir à Québec.

Malgré un parterre désolant, rempli seulement au tiers, les membres de la formation pop-rock Simple Plan ont été généreux, voire fraternels, avec leurs fidèles admirateurs. En raison d’un nombre de billets vendus insuffisant, la production a dû revoir le plan de l’amphithéâtre afin de rendre l’expérience plus agréable pour les spectateurs et les artistes. La portion du fond (face à la scène) a donc été complètement fermée et les détenteurs de places dans ces sections ont été relocalisés sur les côtés. Le but était de faire une foule plus compacte, moins clairsemée. La chose était réussie dans les gradins, mais au parterre, c’était une autre histoire…

Il faut dire que le spectacle a été reporté de novembre à mars en raison d’un problème de santé du chanteur Pierre Bouvier, ce qui pourrait expliquer, en partie, la moins grande popularité de ce nouveau spectacle. Le fait que Simple Plan vienne régulièrement au Québec et qu’il se produira sur la scène du Centre Bell dans deux jours fait aussi partie des raisons qui pourraient justifier le fait que seulement 5 000 billets ont été vendus.

Simple Plan ne déçoit pas, même s’il doit affronter un amphithéâtre à moitié plein.

Cela étant dit, les membres de Simple Plan livrent une performance authentique et énergique qu’ils soient devant 5 000 personnes ou 25 000. Bouvier, Lefebvre, Stinco, Desrosiers et Comeau se sont emparés de la scène avec l’aplomb qu’on leur connaît. Comme à son habitude, le chanteur a habité la scène, saluant régulièrement ses fans, du parterre aux loges. Il a aussi laissé la place sous les projecteurs à ses acolytes à plusieurs reprises, les présentant, puis interagissant avec eux.

Contrairement à d’autres spectacles où le français et l’anglais étaient également employés (notamment lors de leur performance au Festivent de Lévis en 2015), Bouvier s’est adressé à la foule uniquement en français, à seulement quelques exceptions près. Le groupe nous a fait nous sentir en famille dans cet amphithéâtre pourtant immense. D’ailleurs, Pierre Bouvier, comme beaucoup d’autres artistes, dont Maroon 5 récemment, a vanté la beauté du Centre Vidéotron et a mentionné qu’il serait encore plus somptueux avec une équipe de la Ligue nationale dedans. Un souhait qui fait toujours réagir chaudement la foule. Le chanteur de Simple Plan (qui semble ne pas avoir pris une ride depuis 2002) s’est également exprimé sur le froid mordant qui sévit actuellement sur le Québec. « Ça nous rappelle qu’on est vivant », a-t-il lancé. Simple Plan a aussi pris le temps de remercier son public sans qui il n’aurait pas cette carrière exceptionnelle.

La formation de Montréal a pigé dans son large répertoire afin d’offrir à ses fans autant des vieux classiques que des pièces plus récentes. Le groupe a notamment interprété « I’m Just A Kid » et « I’d Do Anything », issus de leur premier album studio, ainsi que « Farewell », tiré de leur plus récent opus, Taking One for the Team.

Simple Plan ne déçoit pas, même s’il doit affronter un amphithéâtre à moitié plein. Mis à part quelques coupures trop abruptes entre les différents segments, le spectacle que nous offre la formation québécoise en est un convivial et bien trempé. L’énergie de ces artistes passionnés est contagieuse et on ne peut que se laisser emporter dans cette vague d’amour pop-rock.

Voici la liste des pièces interprétées le lundi 13 mars prochain :

  1. Opinion Overload
  2. Jet Lag
  3. JUMP!
  4. I’d Do Anything
  5. Boom
  6. Welcome To My Life
  7. Addicted
  8. Your Love Is A Lie
  9. Perfectly Perfect
  10. Party Medley
  11. Can’t Keep My Hands Off You
  12. Summer Paradise
  13. Farewell
  14. Crazy
  15. I’m Just A Kid

RAPPEL

  1. Shut Up!
  2. Perfect World
  3. This Song Saved My Life
  4. Perfect
Elizabeth Lepage-Boily Cinéphile et télévore depuis qu'elle a appris à faire fonctionner la télécommande, Elizabeth est persuadée qu'elle exerce le plus beau métier du monde. Critique et journaliste depuis huit ans pour le site Cinoche.com, elle est maintenant mûre pour ce nouveau défi de rédactrice en chef qui l'attend avec Showbizz.net. Auteure d'une série de romans jeunesse à succès (intitulée Maude), Elizabeth a bien l'intention de se dépasser et de partager ses passions et son amour des mots avec ses lecteurs, tous médiums confondus.