Âmes sensibles s’abstenir – Les meilleures répliques québécoises de Goon 2

,

Encore une fois, la traduction du film Goon: Last of the Enforcers est délectable!

Le film Goon avait connu un succès certain au Québec, notamment grâce à sa traduction québécoise qui s’approchait de ce qu’avait fait le film Slap Shot en 1977.

Le premier opus renfermait une quantité impressionnante de répliques mémorables – dont « Les frites sont frites et le fromage est en crottes » et « Je le connais depuis le temps que sa graine était aussi petite qu’une lumière de Noël » – et le second film continue dans cette lignée. On y retrouve aussi des citations « magiques » qui passeront certainement à l’histoire pour leur niveau de vulgarité extrême.

Découvrez les répliques qui ont marqué notre imaginaire (jamais pour les bonnes raisons) ci-dessous :

1. « C’est plus serré qu’une
noune de soeur. »

2. « Votre père ne vous brisera pas le coeur;
il va le sortir par la gorge, puis vous
l’enfoncer dans le cul. »

3. « Le sang coule comme
vache qui pisse. »

4. « Tabarnak d’osti de criss, c’est une
esti de scène de crime icitte. »

5. « Simonac de tétons de viarge. »

6. « Je faisais juste semblant de
fourrer mon ami dans le cul. »

7. « Ça goûte le rot votre affaire! »

8. « Les graines de tournesol
c’est pour les gagnants. »

Voyez nos photos de la première montréalaise du film avec Seann William Scott et Jay Baruchel ici.

Elizabeth Lepage-Boily Cinéphile et télévore depuis qu'elle a appris à faire fonctionner la télécommande, Elizabeth est persuadée qu'elle exerce le plus beau métier du monde. Critique et journaliste depuis huit ans pour le site Cinoche.com, elle est maintenant mûre pour ce nouveau défi de rédactrice en chef qui l'attend avec Showbizz.net. Auteure d'une série de romans jeunesse à succès (intitulée Maude), Elizabeth a bien l'intention de se dépasser et de partager ses passions et son amour des mots avec ses lecteurs, tous médiums confondus.