Retrouvailles touchantes pour Marie et Suzanne dans Unité 9

,

On a pu revoir Céline Bonnier dans Unité 9 pour un moment touchant.

Chaque semaine d’Unité 9 amène son petit moment de grâce. Quand ce n’est pas Henriette Boulier qui finit par avoir un moment d’empathie ou Sizzla qui obtient de l’affection inattendue de Soeur Marie-Gisèle, c’est un personnage bien-aimé qui vient nous faire un petit clin d’oeil.

C’était le cas ce mardi, alors que nous avons pu renouer avec l’inoubliable Suzanne Beauchemin l’instant d’un moment. Une présence de l’excellente actrice Suzanne Bonnier qui a fait du bien.

Après une apparition éclair de l’évadée Annie Surprenant il y a quelques semaines, c’était au tour de Suzanne de croiser Marie Lamontagne. Cette dernière traversait d’ailleurs un moment très difficile et la présence inopinée de Suzanne a eu pour elle l’effet d’un baume.

Cette rencontre a donné lieu à un échange finement écrit par l’auteur d’Unité 9, Danielle Trottier. Il y était question des difficultés des ex-détenues dans un nouveau quotidien hors des murs et d’une réalité incongrue, incompréhensible pour quiconque n’a pas vécu l’expérience; celle de s’ennuyer de l’environnement carcéral et des amitiés qui y sont nées. Un texte criant de vérité qui mérite un coup de chapeau.

Évidemment, le tout a été livré par deux immenses comédiennes, Bonnier et Guylaine Tremblay, avec beaucoup d’émotions, de justesse et de retenue. Un très beau moment.

On ne sait pas si Céline Bonnier sera de retour pour d’autres épisodes cette saison. À suivre.

On se rappellera que le départ de Lietteville de Suzanne avait été souligné avec un épisode d’une bouleversante beauté.

Stéphanie Nolin Littéraire de formation, passionnée du septième art, téléphile, mélomane curieuse, blogueuse culinaire en dilettante, férue de mots et de culture. Après une incursion prolongée dans le monde des communications universitaires, elle peut maintenant dire qu'elle concilie travail et passion en écrivant pour Cinoche.com et Showbizz.net... et elle ne s'en plaint pas du tout.