Cotes d’écoute : Un succès fulgurant pour Le lot du diable

,

Les trois premiers épisodes ont chacun été regardés par plus d’un demi-million de téléspectateurs, sur l’ensemble de leurs diffusions sur Historia et Séries+.

Dès la diffusion du premier épisode le jeudi 19 janvier dernier à 21 h, les diffuseurs pouvaient entrevoir le succès de la nouvelle émission Le lot du diable. 250 000 personnes étaient déjà au rendez-vous lors de la première soirée, 286 000 étaient là lors de la diffusion du deuxième épisode et c’est près de 320 000 téléspectateurs qui ont regardé la troisième émission, d’après les données préliminaires de la firme Numéris.

Avec ces chiffres impressionnants, Le lot du diable a obtenu une part de marché qui en a fait l’émission la plus écoutée au Québec (toutes chaînes confondues, conventionnelles et spécialisées, hors sports) auprès de ses principaux groupes cibles le jeudi soir à 21 h, les 26 janvier et 2 février derniers.**

Découvrez notre critique de cette téléréalité historique ici.

« C’était un pari audacieux de présenter une téléréalité sur Historia et clairement, le public répond à l’appel avec ce record d’auditoire pour la chaîne », souligne avec enthousiasme Brigitte Vincent, vice-présidente contenu et programmation.

La téléréalité Le lot du diable est diffusée les jeudis à 21 h jusqu’au 23 mars, alors que la finale couronnera le grand gagnant d’une cagnotte de 100 000 $. Les épisodes complets sont également disponibles en rattrapage sur le site d’Historia à historiatv.com.

**Numeris, InfosysTV, Québec franco, parts de marché, jeudi 21h-22h, 26 janvier (données confirmées) et 2 février (données non confirmées), adultes 18-49 ans, adultes 25-54 ans et hommes 25-54 ans
Elizabeth Lepage-Boily Cinéphile et télévore depuis qu'elle a appris à faire fonctionner la télécommande, Elizabeth, critique et journaliste depuis neuf ans pour le site Cinoche.com, est persuadée qu'elle exerce le plus beau métier du monde. Auteure d'une série de romans jeunesse à succès (intitulée « Maude »), Elizabeth a bien l'intention de se dépasser et de partager ses passions et son amour des mots et des arts avec ses lecteurs, tous médiums confondus.