Monsieur de Phil Roy : Impossible de résister à ce grand gamin de 28 ans

,

L’humour espiègle et débonnaire de Phil Roy est une thérapie du bonheur fort efficace.

coup_de_coeur_spectacle_small

Celui qui a conquis le Québec grâce à ses nombreuses apparitions télé, autant comme humoriste que comme comédien, présente enfin au public son premier one-man-show, intitulé Monsieur.

Phil Roy se présente comme un éternel adolescent, un saltimbanque peu habile de ses mains et la personne la moins « adulte » de sa famille. Il nous parle de l’achat récent de son condo, de ses déplacements au Nunavik en tant que jeune humoriste de la relève, de sa mère, de son père, de ses années au secondaire et des leçons qu’il a tirées de la vie jusqu’à maintenant.

Il est tout simplement impossible de ne pas succomber au charisme de cet adulescent qui conduit un scooter parce qu’il aime se sentir comme un membre des Intrépides. Tout le monde voudra devenir son meilleur ami, c’est garanti!

Son humour bon enfant et taquin nous conquit dès les premières lignes. L’humoriste de 28 ans arrive à nous faire tordre de rire, mais aussi à nous émouvoir dans certains segments plus touchants, comme ce passage sur sa mère, une enseignante au primaire qui a toujours les bons mots pour lui redonner confiance en lui.

« Ta mère elle sait trop de shit sur toi pour que tu la fasses chier.
Elle sait que tu t’es fait pincer une couille par un crabe à Ogunquit.
Elle a même une photo.
»
– Phil Roy

Comme un enfant, Phil est souvent distrait par les réactions de son auditoire et quitte momentanément son texte pour délirer avec son public. Nous avons alors droit à des pointes d’improvisation magiques qui apportent un supplément non négligeable au matériel de base, déjà très efficace. On se sent rapidement comme dans un bar avec un vieux chum qui nous rappelle nos « belles » années au secondaire.

Bien que les références de Phil  Les intrépides, le Vans Warped Tour, Rej Laplanche, les acétates dans les écoles, Les Colocs, les Tamagotchis, le site Do You Look Good? – toucheront davantage un public entre 25 et 40 ans, ses mimiques singulières, son étonnant sens du rythme et son énergie contagieuse conviennent à un très large auditoire. Contrairement à sa collègue Mariana Mazza, Phil Roy peut aussi convenir à une audience mineure. L’animateur de l’émission ALT à Vrak n’est pas particulièrement vulgaire ou déplacé. Il y a certes quelques références sexuelles et sacres bien placés, mais on est quand même bien loin de l’« envaginement » de Mazza, aussi populaire auprès des jeunes.

La mise en scène de son spectacle, signée Réal Béland, à la fois discrète et compétente, contribue aussi à la réussite de l’ensemble. Mentionnons également que son ami d’enfance, Guillaume Pineault, qui assure sa première partie, introduit le spectacle de très habile façon. On peut s’imaginer retrouver Pineault à la barre de son propre one-man-show dans les années à venir.

Au rappel, Phil Roy nous propose un numéro à la guitare qui laisse le public sur une bonne note. Attention! Ce passage contient un ver d’oreille qu’il vous sera difficile de ne pas fredonner dans les jours suivant la représentation.

Phil Roy offre un spectacle à son image; gamin et délirant, qu’on voudra voir et revoir pour cette joie qu’on ne peut réprimer, même une fois passé les portes du théâtre.

Elizabeth Lepage-Boily Cinéphile et télévore depuis qu'elle a appris à faire fonctionner la télécommande, Elizabeth, critique et journaliste depuis neuf ans pour le site Cinoche.com, est persuadée qu'elle exerce le plus beau métier du monde. Auteure d'une série de romans jeunesse à succès (intitulée « Maude »), Elizabeth a bien l'intention de se dépasser et de partager ses passions et son amour des mots et des arts avec ses lecteurs, tous médiums confondus.