Éric Salvail propose une entrevue « contenu » à Simon-Olivier Fecteau

,

L’animateur se venge du sketch qui le concernait au Bye Bye 2016.

Éric Salvail s’est récemment prononcé publiquement face à la parodie à laquelle il a eu droit au dernier Bye Bye, où il terminait mort suite à une trop grosse consommation d’alcool et les médecins, en ouvrant son abdomen, découvrait qu’il n’avait pas de contenu.

La tension était palpable entre les deux amis sur le plateau d’En mode Salvail mercredi soir alors que Simon-Olivier Fecteau mentionnait que Salvail lui avait envoyé un texto avant le Bye Bye pour lui souhaiter bonne chance, mais qu’il n’a eu aucune nouvelle de lui lors de la diffusion du sketch qui le mettait en scène. Visiblement sur la défensive, le jeune réalisateur a défendu son gag corps et âme, devant l’imperturbable animateur des Recettes pompettes.

Éric Salvail a finalement proposé une entrevue « contenue » à son invité. Il a posé des lunettes sur son nez, puis a entamé sa première question :  « Je veux qu’on parle du conflit syrien. Tu sais que ça change de phase, parce que depuis le début du mois les militaires russes semblent plier bagage, eux qui soutenaient Bachar el-Assad et qui ont contribué, on va se le dire, à la victoire de la bataille d’Alep. Selon toi, ça va être quoi les répercussions du départ des Russes et tu t’attends à quoi de la réunion de l’ONU du 28 février?»

Un bon coup pour l’équipe d’En mode Salvail.

Découvrez ici nos cinq sketchs préférés du Bye Bye 2016.

Elizabeth Lepage-Boily Cinéphile et télévore depuis qu'elle a appris à faire fonctionner la télécommande, Elizabeth, critique et journaliste depuis dix ans pour le site Cinoche.com, est persuadée qu'elle exerce le plus beau métier du monde. Auteure d'une série de romans jeunesse à succès (intitulée « Maude »), Elizabeth a bien l'intention de se dépasser et de partager ses passions et son amour des mots et des arts avec ses lecteurs, tous médiums confondus.

Aimez-nous sur Facebook

Showbizz.net