Éric Salvail réagit à la parodie faite de lui au Bye Bye 2016

,

Le populaire animateur, qui a été écorché dans une parodie plutôt mesquine du Bye Bye, a réagi dans le cadre de son émission de radio.

Éric Salvail, dans le cadre de l’émission radiophonique Éric et les fantastiques à Énergie 94,3, est revenu sur le Bye Bye 2016 dans lequel il a fait l’objet d’une parodie pour le moins irrévérencieuse.

En effet, Salvail était personnifié par Marc Labrèche et voyait sa vie se terminer abruptement. La suite en a fait sourciller et rire plus d’un.

recettes_pompettes_byebye

« Il y a eu la parodie des Recettes pompettes. J’ai été imité par Marc Labrèche, qui était bon en tabarouette. Parce que je pense que je ne suis pas si facile que ça à imiter… Ça devenait Les recettes garlo, Gaétan Barrette était l’invité et ça m’a fait beaucoup rire. À la fin de ce gag-là, j’étais mort et ils m’ont ouvert sur la table d’opération et j’étais vide. Je n’avais pas de contenu. Là ils ont répété ça 50 fois. »

Devant le discours inquiet de ses collaborateurs qui ont pensé à lui pendant cette dernière blague, Éric Salvail a poursuivi :

« Le début du sketch, j’étais un peu étonné qu’on parodie encore Les Recettes pompettes qui l’ont déjà été, mais en même temps flatté, parce que quand tu es parodié dans le Bye Bye, c’est génial. On parodie que les gens qui ont fait l’actualité dans la dernière année, donc ça j’étais super flatté. J’ai trouvé le gag un peu chien sur le coup, je ne vous le cacherai pas, mais pas blessé. Mais moi je ris, je fais des blagues avec les artistes, sur les artistes, très souvent. Je ne peux pas arriver et dire que je n’ai pas d’autodérision et ne riez pas de moi. Ça ne marcherait pas. »

« J’ai senti aussi qu’il y avait peut-être un petit côté des intellectuels qui trouvent que le divertissement c’est un peu vide. Les recettes pompettes, En Mode Salvail, ce qu’on fait ici à la radio, peut être jugé par certaines personnes comme du vide parce que c’est du divertissement. Moi, ma mission à moi, ce n’est pas nécessairement d’informer ou de faire de la culture avec un grand C. Je n’ai pas honte de ça, c’est une fierté pour moi. Je trouve que c’est essentiel dans la société de divertir le monde, les faire rire, les faire sourire. Le soir avec En mode Salvail, on est un pendant aux nouvelles, on n’est pas là pour informer le monde, mais pour les divertir. Je prétends ça dans Les Recettes pompettes. Est-ce que c’est vide Les recettes pompettes? Écoute, on rit, on se divertit, tu as le cerveau à off dans Les recettes pompettes. Je le prends donc avec un grain de sel. »

Éric Salvail en a profité pour préciser qu’il recevra Simon-Olivier Fecteau, le maître d’oeuvre du Bye Bye 2016, à En Mode Salvail le mercredi 18 janvier dès 22 h. Une entrevue qui promet!

Découvrez ici nos cinq sketchs préférés du Bye Bye 2016.

Stéphanie Nolin Littéraire de formation, passionnée du septième art, téléphile, mélomane curieuse, blogueuse culinaire en dilettante, férue de mots et de culture. Après une incursion prolongée dans le monde des communications universitaires, elle peut maintenant dire qu'elle concilie travail et passion en écrivant pour Cinoche.com et Showbizz.net... et elle ne s'en plaint pas du tout.