Recettes pompettes : Phil Roy et Pier-Luc Funk offrent l’un des meilleurs épisodes

,

La troisième saison des Recettes pompettes sera de retour, encore plus folle, dès le 16 janvier à 20 h 30 à V Télé.

Les recettes pompettes s’amène pour une troisième saison encore plus déjantée que la précédente. On s’entend, on ne réinvente pas la roue ici et on ne se renouvelle pas non plus. Mais c’est assurément ce que les adeptes de l’émission humoristique veulent : retrouver cette folie authentique qui a fait le succès des deux saisons précédentes. Éric Salvail continue de faire dans le divertissement pur et il le fait bien. On ne peut pas en dire autant de ses recettes volontairement désastreuses…

On retrouve donc l’animateur aux fourneaux, toujours aussi flamboyant et plus déterminé que jamais à faire faire les pires pitreries à ses invités éméchés. Pour y arriver, certaines nouveautés ont été imaginées. On pense par exemple à la « Shooter Cam » qui permet aux téléspectateurs de voir l’intérieur du gorgoton des invités au moment de l’ingurgitation des shooters. Rien de bien ragoûtant, mais c’est hilarant. De même, une caméra a été ajoutée à l’intérieur du micro-ondes pour permettre aux invités qui le souhaitent d’aller se confier en toute quiétude quand les choses deviennent abracadabrantes.

La première invitée de la saison, Mélanie Maynard, aura régulièrement besoin de cet aparté pour reprendre le contrôle de ses émotions. L’animatrice est certainement l’invitée qui est devenue le plus rapidement «feeling » des trois saisons, ce qui donne un résultat absolument délicieux. Elle et Salvail ont une complicité évidente, à tel point que l’animateur pleure de rire à un certain moment. Il faut le voir « siler » en tentant de reprendre ses esprits, difficile de résister! L’appel pompette passé à Julie Snyder, méfiante, vaut aussi le détour.

On craque particulièrement pour Phil Roy qui est capable des pires absurdités, mais aussi de se confier sans retenue la minute d’après, dans un segment « Autour du four » touchant.

Par contre, c’est avec Phil Roy et Pier-Luc Funk, les seconds invités de la saison, que nous avons eu le plus de plaisir. Dans un épisode complètement démentiel, qui rappelle celui de Stéphane Rousseau de la 2e saison, les deux meilleurs amis et anciens colocataires sont prêts à tout pour un rire. Je ne voudrais pas être celle qui a dû faire le ménage de la cuisine après le passage de ces deux zigotos… Projectiles, dégâts, fluides corporels et mains dans les fesses, tout y passe, oui tout. C’est à la fois déconcertant et irrésistible. Salvail perd complètement le contrôle de sa cuisine et arrive difficilement à redresser le navire. On craque particulièrement pour Phil Roy qui est capable des pires absurdités, mais aussi de se confier sans retenue la minute d’après, dans un segment « Autour du four » touchant.

Évidemment, si vous êtes à la recherche d’une programmation intellectuelle, passez votre chemin au plus vite. Par contre, si comme moi vous aimez vous changer les idées après une journée de travail bien remplie, l’équation est simple et Les recettes pompettes continuent d’être l’antidote pour vous. À condition d’aimer les SHOOTERS!

Découvrez la bande-annonce hilarante de la saison 3 ici.

Stéphanie Nolin Littéraire de formation, passionnée du septième art, téléphile, mélomane curieuse, blogueuse culinaire en dilettante, férue de mots et de culture. Après une incursion prolongée dans le monde des communications universitaires, elle peut maintenant dire qu'elle concilie travail et passion en écrivant pour Cinoche.com et Showbizz.net... et elle ne s'en plaint pas du tout.