La critique démolit Underworld: Blood Wars

,

À quelques jours de sa sortie en salles, le cinquième volet de la franchise Underworld n’est pas épargné par la plume féroce des professionnels du cinéma.

La presse américaine et internationale n’a pas été des plus douces avec le nouveau chapitre de la série de films Underworld. Avec une note de seulement 10 % sur Rotten Tomatoes, l’échec de la production se fait vivement ressentir.

Voici un petit résumé de ce que les critiques en pensent :

  • « … vous feriez mieux de rester à la maison et de faire autre chose. » – FILMINK
  • « Le cinquième film de la franchise Underworld continue de faire les mêmes erreurs que par le passé. Franchement, cela donne l’impression que la saga ne va nulle part. » – Cine Premiere
  • « Il n’y a rien d’amusant dans cette continuation de franchise oubliable et générique qui, peut-être, serait prête maintenant à fermer boutique. » – Cairo360
  • « Aussi lourd et cliché que ses prédécesseurs, Blood Wars est engraissé par une abondance de dialogues de sourds, d’effets quétaines et une direction photo trop sombre. » – Hindustan Times
  • « Le film aurait pu être plus intense et intelligent. Je ne peux que le recommander aux fans de la saga, ou ceux qui veulent s’amuser avec une aventure courte et ringarde. » – Cinencuentro
  • « La chose la plus intéressante de ce film réside dans ses effets visuels, mais ils ne parviennent pas à sauver ce film usé et répétitif. » – Konexión
  • « Il y a quelque chose de semi-formé dans la trame de Blood Wars. Cela se reflète dans le CGI, dont les éléments sont étonnamment plutôt bruts. » – Daily Telegraph
  • « Le film possède bien des défauts. Les antagonistes n’ont pas beaucoup de nerfs, ce qui va de pair avec les nouveaux membres de la distribution qui ne collent pas à l’image de cet univers. » – Chilango.com

 

Elizabeth Lepage-Boily Cinéphile et télévore depuis qu'elle a appris à faire fonctionner la télécommande, Elizabeth, critique et journaliste depuis neuf ans pour le site Cinoche.com, est persuadée qu'elle exerce le plus beau métier du monde. Auteure d'une série de romans jeunesse à succès (intitulée « Maude »), Elizabeth a bien l'intention de se dépasser et de partager ses passions et son amour des mots et des arts avec ses lecteurs, tous médiums confondus.