Pierre Karl Péladeau entame une poursuite contre l’ex de sa défunte petite amie

,

Une nouvelle histoire amène Pierre Karl Péladeau en cour.

En octobre dernier, on rapportait que la nouvelle compagne de l’ancien chef du Parti québécois, Pierre Karl Péladeau, avait mis fin à ses jours.

C’est évidemment une nouvelle surprenante et franchement triste qui a fait beaucoup de vagues.

Dans la couverture que faisait La Presse de cet événement à ce moment-là, on apprenait que c’était l’ex-conjoint de la dame, Daniel Lacombe, qui aurait communiqué avec les médias pour les prévenir que sa femme fréquentait maintenant Péladeau.

Voilà que l’histoire prend une nouvelle tournure alors qu’on apprend ce matin que Pierre Karl Péladeau poursuit maintenant en justice l’ancien conjoint de sa petite amie pour atteinte à la réputation et à la vie privée. La somme réclamée est de 322 000 $.

Dans le document qui a été déposé en cour, on peut y lire, selon le Journal de Montréal : « Dès le moment où Daniel Lacombe a été informé de la relation amoureuse entre son ex-conjointe et M. Péladeau, il s’est lancé dans une inlassable vengeance, une vindicte acharnée visant à détruire cette relation. »

Péladeau reproche en outre à Lacombe son « intention préméditée de nuire […] sans se soucier des conséquences pouvant s’ensuivre ».

Plusieurs messages menaçants auraient été envoyés par M. Lacombe à M. Péladeau.

Toujours selon le Journal de Montréal, les documents en cour révèleraient également que M. Lacombe se serait « allié » avec Julie Snyder pour réussir à nuire davantage à Péladeau et Marie-Christine Couture.

Rappelons que le divorce de Péladeau et Snyder a fait les choux gras de la presse dans la dernière année. Cela s’est même rendu jusqu’à une filature qui a été dénoncée dans les médias par Snyder.

Stéphanie Nolin Littéraire de formation, passionnée du septième art, téléphile, mélomane curieuse, blogueuse culinaire en dilettante, férue de mots et de culture. Après une incursion prolongée dans le monde des communications universitaires, elle peut maintenant dire qu'elle concilie travail et passion en écrivant pour Cinoche.com et Showbizz.net... et elle ne s'en plaint pas du tout.