Info, sexe et mensonges : Marc Labrèche réaliste face aux failles de son émission

,

L’animateur était l’invité de MC Gilles à PaparaGilles vendredi dernier.

La nouvelle émission de Marc Labrèche n’est pas tout à fait ce à quoi nous nous attendions. Même que plusieurs éléments, répertoriés dans un précédent article, nous empêchent de l’aimer comme nous l’espérions.

Invité dans le winnebago de MC Gilles vendredi dernier, Marc Labrèche est apparu des plus réalistes face aux failles de son émission, que plusieurs critiques, dont nous, ont publiquement évoquées.

« On aurait voulu parler plus de l’actualité chaude, parce que là on est diffusé à 8-9 jours d’intervalle sur les différentes plateformes alors on ne peut pas parler tellement DU sujet de la semaine. »

« Là ça se place, les débuts d’un show, c’est toujours ardu », explique Labrèche lorsque l’animateur de PaparaGilles lui demande si le projet fini était ce qu’il envisageait au départ. « Mais en même temps, il y a un vrai plaisir à tâter, puis à se tromper, puis à recommencer. C’est très fidèle à l’idée que j’en avais, pour vrai. On aurait voulu parler plus de l’actualité chaude, parce que là on est diffusé à 8-9 jours d’intervalle sur les différentes plateformes alors on ne peut pas parler tellement DU sujet de la semaine. »

Info, sexe et mensonges parle de thématiques contemporaines, comme la crise du sirop d’érable, le tourisme humanitaire et les toilettes publiques non-genrées. L’animateur se garde de prétendre que son équipe et lui ont des intentions moralisatrices. « Ce sont des sujets intéressants, mais on n’a pas la prétention de faire la morale ni le prêchi-prêcha de quoi que ce soit. »

Au niveau des limites que l’animateur d’Info, sexe et mensonges s’impose lui-même, Labrèche mentionne : « Justement de ne pas faire de morale, pas dire des choses gratuitement, pas trop arrondir les coins sous prétexte qu’il faut que ça punch. »

Marc Labrèche a aussi parlé de son amour pour le médium de la télévision. « J’adore faire de la télé. Personne ne m’a approché [pour Info, sexe et mensonges]. C’est moi qui suis arrivé avec ce projet-là, parce que j’aime la télé, pour plusieurs raisons. D’abord, c’est un gagne-pain assez régulier. Mais au-delà de ça, faire ce genre de show-là, de raconter des histoires à la caméra avec public, c’est probablement le genre de chose qui me rend le plus heureux à la télé. »

Labrèche a également précisé que des émissions comme La fin du monde est à 7 h et Infoman ne seraient peut-être pas acceptées par les diffuseurs aujourd’hui, ou du moins certainement pas aussi facilement qu’elles l’ont été à l’époque.

Rappelons que l’émission Info, sexe et mensonges est diffusée sur ARTV le vendredi à 21 h et à Radio-Canada Télé le samedi à 22 h 30.

Elizabeth Lepage-Boily Cinéphile et télévore depuis qu'elle a appris à faire fonctionner la télécommande, Elizabeth, critique et journaliste depuis dix ans pour le site Cinoche.com, est persuadée qu'elle exerce le plus beau métier du monde. Auteure d'une série de romans jeunesse à succès (intitulée « Maude »), Elizabeth a bien l'intention de se dépasser et de partager ses passions et son amour des mots et des arts avec ses lecteurs, tous médiums confondus.

Aimez-nous sur Facebook

Showbizz.net