Annie Villeneuve défend sa campagne de sociofinancement

,

La chanteuse a réagi aux critiques qu’elle a reçues lors d’une récente entrevue à LCN.

Lundi dernier, la chanteuse Annie Villeneuve a lancé une campagne de sociofinancement afin que le public l’aide à produire de son cinquième album à Nashville. Beaucoup d’internautes ont réagi à la nouvelle hier et certains étaient particulièrement aigres face à la manière de procéder choisie par l’artiste.

Ben Calvince les Stars qui quêtent et vont aux soirée Gala avec des robes $$$$$$$$ https://t.co/qLL9sVX59n

L’ancienne candidate de Star Académie espère récolter 60 000 $.

En entrevue à LCN, Annie Villeneuve a tenté de remettre les pendules à l’heure. « Je vous demande de participer à quelque chose. Qu’est-ce qu’il y a de mal à prévendre un album. Le Festival d’été de Québec vend aussi ses billets d’avance. C’est une prévente. (…) Ce n’est pas un téléthon, c’est une campagne de financement », explique-t-elle.

« Je l’ai le 60 000 $, voyons donc », souligne-t-elle. « C’est clairement un choix que je fais en ce moment d’aller recréer un lien avec les gens. »

« Je l’ai le 60 000 $, voyons donc », souligne-t-elle. « C’est clairement un choix que je fais en ce moment d’aller recréer un lien avec les gens. »

« J’aurais pu procéder de la même façon que je l’ai fait pour les 4 premiers albums, mais j’ai fait ce choix-là. J’ai toujours une maison de disque qui est derrière moi, mais à un niveau différent de ce qu’on a déjà connu. Ce que je voulais le plus au monde, c’est recréer un lien avec les gens, le public qui m’a attendu. Ça fait longtemps, le dernier album remonte à quelques années déjà. Je voulais une nouvelle façon de rejoindre les gens. »

« Mon public qui m’attendait est très très content de pouvoir se faire remercier dans une pochette d’album, d’avoir l’option de venir chanter avec moi en studio puis en même temps de m’offrir cette chance d’aller enregistrer mon album à Nashville », précise l’interprète de « Un ange qui passe ».

Qu’en pensez-vous? Une façon contemporaine et originale d’arriver à ses fins?

Elizabeth Lepage-Boily Cinéphile et télévore depuis qu'elle a appris à faire fonctionner la télécommande, Elizabeth, critique et journaliste depuis neuf ans pour le site Cinoche.com, est persuadée qu'elle exerce le plus beau métier du monde. Auteure d'une série de romans jeunesse à succès (intitulée « Maude »), Elizabeth a bien l'intention de se dépasser et de partager ses passions et son amour des mots et des arts avec ses lecteurs, tous médiums confondus.